Skip to main content
Cherchez Le menu

Comment

Le réseau électrique du Nouveau-Brunswick est composé d'environ 27 000 km de lignes électriques à haute et moyenne tension. Dans de nombreux cas, nos emprises côtoient des routes bordées d'arbres allant jusqu'à traverser des zones boisées. Nos lignes sont également dans les quartiers où vous vivez, transportant l'électricité à votre domicile par des fils qui courent le long des rues de la ville et à l'arrière des lots.

Quand l'élagage des arbres est effectué, notre objectif est toujours de trouver l'équilibre entre la fiabilité de l'alimentation avec les préoccupations environnementales tout en respectant la beauté naturelle du Nouveau-Brunswick.

Normes d'élagage

Les experts forestiers d'Énergie NB respectent les lignes directrices et les normes scientifiques pour tout élagage. En vertu de ces normes, ils utilisent la taille directionnelle pour couper les branches qui touchent les lignes électriques. En utilisant cette méthode, les branches sont enlevées à proximité du point de raccordement avec l'arbre, ce qui permet aux défenses naturelles de l'arbre de le protéger contre la pourriture et la maladie. L'élagage directionnel nécessite moins d'entretien et dirige une nouvelle croissance loin des lignes électriques, permettant à l'arbre sain de se développer à sa hauteur naturelle.

Parfois, les résultats immédiats de la taille directionnelle peuvent sembler sévères, mais dans la plupart des cas, les arbres et les buissons repoussent rapidement et agréablement.

Des exemples de taille directionnelle

L'enlèvement des arbres

Parfois, l'élagage n'est pas suffisant pour arrêter les arbres de toucher les lignes électriques. Parfois, les arbres ont été élagués si fortement qu'ils commencent à décliner et pourrir et deviennent un danger. Parfois, un nouvel arbre planté dans un nouvel emplacement est la meilleure option.

Énergie NB va toujours enlever les arbres qui sont un danger pour les lignes électriques. Habituellement, cela signifie une coupe des arbres ou des branches d'une bande de servitude de cinq à dix mètres autour des lignes électriques.

Quels arbres sommes-nous surtout susceptible d'enlever? Les arbres instables qui pourraient tomber dans les lignes, les arbres à croissance rapide qui vont croître dans les lignes tels que le peuplier, l'érable du Manitoba, le cerisier de Pennsylvanie, le bouleau à papier et le bouleau gris ainsi que les arbres ou les buissons qui bloquent l'accès à l'équipement électrique.

Quels arbres sommes-nous surtout susceptible d'enlever?

  • Quels arbres sommes-nous surtout susceptible d'enlever?
  • Les arbres instables qui pourraient tomber dans les lignes,
  • Les arbres à croissance rapide qui vont croître dans les lignes tels que le peuplier, l'érable du Manitoba, le cerisier de Pennsylvanie, le bouleau à papier et le bouleau gris
  • Les arbres ou les buissons qui bloquent l'accès à l'équipement électrique.

Gestion de la végétation le long des lignes électriques primaires de distribution

Les entrepreneurs d’élagage d’arbres agréés au service d’Énergie NB dégagent les arbres le long des emprises en trois étapes:

  1. Une équipe dégage les arbres et les broussailles près des poteaux pour identifier des dangers potentiels, tels que les haubans et les clôtures barbelées.
  2. Une équipe avec des camions à nacelle taille et abat les arbres pour maintenir une distance sécuritaire des lignes électriques.
  3. Une autre équipe va ensuite effectuer le paillage de la végétation et des déchets.

Dans certains endroits, en raison de l’emplacement, du calendrier et de la disponibilité de l’équipement, il pourrait y avoir un court retard entre les étapes de l’entretien de la végétation.

 Toutes les pièces d’arbres de plus de dix (10) centimètres de diamètre resteront sur place et le propriétaire pourra les utiliser ou les éliminer.

Gestion de la végétation le long des lignes de transport

Nous travaillons à diminuer les répercussions provoquées par les arbres et les plantes sur les lignes à haute tension, connues sous le nom de lignes de transport.

Ces travaux comprennent:

  • l’élagage manuel des branches d'arbres près des emprises
  • la coupe manuelle ou mécanique des arbres sur les emprises
  • lorsque nécessaire, l’épandage mécanique ou manuelle d’herbicides sur les souches et les arbres plus courts afin de gérer leur croissance. Énergie NB ne fait pas l’épandage d’herbicides par voie aérienne.

Notre programme respecte toutes les exigences réglementaires à la fois pour la coupe de la végétation et pour l’épandage d'herbicides.

Notre objectif est d’avoir des emprises avec des arbustes à croissance faible qui ne gênent pas les lignes électriques, mais qui fournissent un abri pour la faune et qui sont attrayants.

L’utilisation d'herbicides

Les herbicides sont largement utilisés pour gérer la croissance de la végétation. Dans la plupart des cas, ils sont souvent plus efficaces que la coupe manuelle afin de contrôler la croissance des feuillus. La coupe des feuillus mène à une repousse rapide sur la souche, ce qui a des répercussions sur la croissance des arbustes et nos équipes doivent revenir plus souvent à la région pour l'entretien.

Les équipes forestières d’Énergie NB effectuent la coupe d’arbres sur les emprises rurales à tous les trois ou quatre ans. Mais la coupe d’arbres ne suffit pas pour assurer l’exploitation sécuritaire et fiable du réseau électrique.

L’épandage sélectif d'herbicides empêche la repousse de feuillus. Elle favorise les plantes à faible croissance comme les graminées, les arbustes, les fougères et les baies qui ne gênent pas les lignes électriques.

L'herbicide le plus communément utilisé par nos équipes forestières est le VisionMAX. Ses ingrédients actifs sont semblables à ceux qui sont couramment utilisés par les entreprises d’entretien de pelouses et de jardinage ainsi que par les fermiers du Nouveau-Brunswick. Il est soluble dans l'eau et est mélangé à 96 parties d'eau pour quatre parties de produit. Environ 50 litres sont épandus par acre, donc deux litres de produit pour 48 litres d'eau.

Énergie NB a reçu l’approbation du ministère de l’Environnement pour l’application des produits herbicides Navius, Clearview Brush et Vision Max sur environ 1 500 hectares d’emprises du réseau de transport pendant l’été 2017. Ces travaux devraient débuter à la mi-juin et continuer jusqu’à la mi-août, selon la météo.

Notre travail sera effectué seulement sur les lignes de transport dans les régions suivantes tel que démontré sur la carte ci-dessus :

  • Comtés de Victoria, de Madawaska et de Restigouche
  • Saint-Quentin à Kedgwick
  • Kedgwick à Eel River
  • Saint-André à Eel River
  • Dalhousie à Belledune
  • Comtés de Gloucester, de Northumberland, de Westmorland et de Kent
  • Bathurst à Miramichi
  • Salisbury à Miramichi
  • Comtés de York, de Carleton et de Victoria
  • Région à proximité du poste de Keswick
  • Keswick à Saint-André

Autorisations, avis publics et protection de l'eau

Nous utilisons les herbicides dans des zones restreintes, sur environ (50 pour cent) de nos emprises rurales. Les produits sont épandus mécaniquement ou manuellement par des applicateurs agréés sous surveillance du ministère provincial de l'Environnement et des Gouvernements locaux.

Les produits sont approuvés par l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé Canada (ARLA) et l’épandage de ces produits est réglementé par la province du Nouveau-Brunswick.

Dans le cadre de son processus annuel d'autorisation, Énergie NB soumet la carte des zones de projet au ministère de l’Environnement et aux Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick.

Zones tampons et avis aux propriétaires

Toutes les approbations exigent une zone tampon de 15 à 75 mètres de toute eau libre en fonction du produit utilisé. Une marge de recul de 15 mètres des logements occupés est exigée, cependant Énergie NB s’est engagée à maintenir une distance dix fois supérieure à cette exigence avec une marge de recul de 150 mètres.

Énergie NB annonce publiquement l’épandage d'herbicides au moins un mois avant le début des travaux. Elle affiche également des avis sur le terrain immédiatement après l’épandage avec des panneaux indiquant la date d’épandage, le genre de produit et un numéro de téléphone pour communiquer avec le Service à la clientèle d'Énergie NB, qui est disponible 24 heures par jour, sept jours par semaine. En plus, Énergie NB avise directement les résidents qui habitent dans un diamètre de 500 mètres, au moins une semaine avant le début des travaux.

Les personnes qui se rendent sur les emprises pour cueillir des aliments en milieu naturel ou des plantes médicinales sont encouragées à communiquer avec Énergie NB si elles ont des questions.

Cliquez ici pour en savoir plus sur notre programme de gestion intégrée de la végétation.

Questions?

Notre équipe forestière peut répondre à vos questions et préoccupations au sujet des activités de gestion de la végétation. Vous pouvez communiquer avec eux à notre centre de Soin de la clientèle.

Nous sommes les experts.

Nos techniciens forestiers sont des arboristes agréés par l'ISA et des spécialistes d'entreprises de services publics. Ils ont des années d'expérience pratique combinée à une formation dans le domaine de l'arboriculture, l'horticulture, l'architecture paysagère, ou la foresterie, et ils ont été mis à l'essai sur des sujets tels que l'élagage dans le cadre des services publics d'électricité, la gestion des programmes, la gestion intégrée de la végétation, les connaissances en électricité, les relations avec la clientèle et l'intervention en cas de tempête.