Skip to main content
Cherchez Le menu

Renseignements sur la COVID-19: Les Néo-Brunswickois peuvent continuer de bénéficier de nos programmes d’efficacité énergétique résidentiels et commerciaux. Le Programme de sensibilisation communautaire demeure en suspens pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19. Nos employés et nos entrepreneurs suivent des plans opérationnels en cas de pandémie qui s’alignent avec ceux de la Santé publique pour assurer la sécurité de tous.

Avant qu’un employé ou un entrepreneur ne rentre chez vous ou dans votre entreprise, un examen médical aura lieu. Les résultats de la présélection détermineront si le rendez-vous aura lieu et le type d’équipement de protection à utiliser. Nous remercions nos clients pour leur patience et leur souplesse pendant que nous gérons ensemble les répercussions de la COVID-19.

Vous avez besoin d’aide avec votre facture d’Énergie NB ? Nous pouvons vous aider.

Mactaquac et la crue printanière

avril 22 2015, 14:34

Mactaquac and the Freshet


Suivant un hiver sans fin, les signes du printemps sont les bienvenus alors que nous rangeons nos pelles à neige pour une autre saison. Alors que les températures commencent à se réchauffer dans la province, c’est aussi le moment où les Néo-Brunswickois suivent de près la hausse des niveaux d'eau dans les rivières et dans certains cas, sont déjà aux prises avec des inondations.

Maintenant que la crue printanière est ici, Énergie NB est déjà au travail avec l’Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick et d'autres partenaires locaux afin d’effectuer la surveillance des glaces, de la neige, de l'accumulation des précipitations et des conditions météorologiques.

Comment ça marche

Énergie NB exploite six centrales hydroélectriques au fil de l'eau de la rivière à travers le Nouveau-Brunswick - la plus importante étant Mactaquac. Les installations au fil de l'eau ont recours au courant naturel d'une rivière. Pour produire de l'électricité, l'eau qui coule dans la centrale est acheminée vers les six turbines, fournissant l'énergie pour faire tourner les six générateurs. Les installations au fil de l'eau n’ont pas la capacité de rétention des eaux. Toute l'eau qui pénètre dans la centrale doit ressortir- en particulier lors de la crue printanière, quand les débits sont plus élevés que la normale.

Les centrales hydroélectriques fournissent de l'énergie à notre réseau pendant toute l'année, mais parfois pendant le dégel du printemps, le montant d'eau qui pénètre nos centrales est plus que ce que nous sommes en mesure de produire en matière d’électricité. Lorsque toutes les turbines fonctionnent à pleine capacité à la centrale, les opérateurs ouvrent les vannes de déversement afin de laisser sortir l'excès d'eau.

D’autre part, les embâcles peuvent retenir l'eau et entraver la glace de se déplacer librement en aval. Les embâcles ont été la cause de grandes inondations dans le passé ici, au Nouveau-Brunswick, comme celles à Perth-Andover, à Fredericton et à St. Georges.

Embâcles

Ces embâcles se produisent lorsque la glace dans la rivière se brise, colle ensemble et touche le fond de la rivière. Comme un iceberg dans l'océan, ce que nous voyons de la terre n’est que la pointe de l'embâcle dans la rivière. Une fois que la glace est bloquée, l’eau commence à s'accumuler et les niveaux s’élèvent le long du rivage. Certaines zones de la rivière sont plus susceptibles d'éprouver des embâcles que d'autres.

Voici quelques autres facteurs qui peuvent contribuer aux embâcles:

  • Deux rivières qui se pénètrent, comme les rivières Tobique et Saint John
  • Des éléments tels que les îles, les ponts bas, les jetées et les virages serrés peuvent réduire ou bloquer le mouvement des glaces
  • De la glace plus épaisse dans le fleuve
  • Les zones peu profondes de la rivière

De graves inondations ont lieu quand ces facteurs se combinent avec les éléments suivants:

  • La vitesse et le volume de l'écoulement de la rivière
  • La solidité de la glace
  • La hauteur de la neige
  • Les précipitations
  • L’augmentation rapide des températures

Soyez prudents

Il est très important de rester à l'écart de l'eau et de la glace à proximité de ces centrales hydroélectriques au printemps. La glace peut sembler solide, mais cela peut être trompeur en raison du changement des flux d'eau. L’eau calme sur la rivière d’une centrale hydroélectrique peut rapidement se transformer en rapides avec des courants de fond.

Surveillez les signes d'avertissement, l’estacade, les bouées et les barrières autour des centrales hydroélectriques d'Énergie NB.

 

Vous avez des idées pour un sujet de blogue? Faites-nous parvenir vos idées dans la section commentaires ci-dessous ou envoyez-nous un courriel.

 

Catégories Comment ça marche

 
Se il vous plaît corriger les suivantes:
Ajouter un commentaire

Directives Commentaire de messages

Commentaires récents

Messages récents

Archives

Catégories