Skip to main content
Cherchez Le menu

Des ingénieurs et géoscientifiques du Nouveau-Brunswick conçoivent un réseau solaire à 15 kilowatts

août 26 2016, 09:28

Engineers and Geoscientists New Brunswick leads the way with 15 kilowatt solar array

Au cours du mois de juin 2015, le siège social de l’Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Nouveau-Brunswick (AIGNB) a été branché au réseau électrique du Nouveau-Brunswick dans le cadre du programme de mesurage net d’Énergie NB. À la suite d’une présentation d’Énergie NB au cours de l’été 2014, les membres du Conseil de l’Association ont été inspirés à examiner les possibilités de produire de l’énergie à partir de sources renouvelables.

Le président-directeur général d’Énergie NB, Gaëtan Thomas, a pris la parole devant les membres de l’Association pour discuter de l’avenir d’Énergie NB, de l’énergie au Nouveau-Brunswick, et des tendances dans le secteur de l’électricité. M. Thomas a parlé d’un avenir qui englobe les énergies renouvelables, les réseaux intelligents, les systèmes intelligents, la production décentralisée, et le mesurage net. Ces facteurs, et bien d’autres contribueront à réduire la demande de pointe, tout en améliorant la sûreté et la flexibilité du secteur de l’électricité de la province. 

Motivés par ce message et reconnaissants la volonté de la société à contrer les changements climatiques et à favoriser les énergies renouvelables, les membres de l’Association ont décidé de « donner l’exemple. »  L’Association est un organisme de réglementation qui veille à ce que seulement des professionnels agréés exercent la profession d’ingénierie ou de géoscience dans la province. Ses membres considéraient donc qu’il était important de fournir un leadership social en devenant des pionniers de l’énergie renouvelable. 

 « Nous sommes à la pointe de la nouvelle technologie, de l’élaboration à la mise en œuvre, a déclaré l’ancien président, l’ingénieur Paul Campbell. Les avancées récentes dans la technologie de l’énergie solaire et l’amélioration de la gestion des services publics d’électricité font de l’énergie solaire un investissement économique pour les propriétaires. Le moment était propice pour les innovateurs technologiques du Nouveau-Brunswick de démontrer leur leadership communautaire dans la lutte contre les changements climatiques et de devenir des pionniers de l’énergie renouvelable. »

Afin de se conformer au procédé de l’efficacité énergétique qui donne la priorité à la conservation de l’énergie, à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables, l’AIGNB a effectué une vérification énergétique pour identifier les améliorations à apporter qui réduiraient la consommation énergétique du bâtiment, tout en améliorant son efficacité énergétique. En raison d’une bonne enveloppe de bâtiment et à deux thermopompes à air à haut rendement, l’évaluation a révélé que la consommation énergétique globale du bâtiment était faible par rapport à des installations semblables. À la suite du rapport de vérification, les préposés ont recommandé l’installation de thermostats programmables, de luminaires à DEL, de robinets à faible débit d’eau et de panneaux solaires. L’ajout de l’énergie renouvelable était une démarche naturelle pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et les coûts énergétiques liés au bâtiment de l’AIGNB.

Les membres de l’Association ont décidé d’installer des panneaux solaires et de participer au programme de mesurage net. En quelques mois, un plan a été élaboré pour installer soixante panneaux solaires à 250 Watts, pour produire un total de 15 kilowatts. À la fin de juin 2015, les panneaux captaient la puissance du soleil et transmettaient cette énergie soit au siège social de l’Association, soit sur le réseau électrique d’Énergie NB pour la population du Nouveau-Brunswick.

La production d’énergie totale des panneaux solaires sur le site de l’AIGNB est évaluée entre 18 000 et 19 000 kWh par année. Le réseau solaire va satisfaire environ 35 pour cent de la consommation énergétique moyenne annuelle de 52 000 kWh du bâtiment de l’AIGNB.

M. Campbell a souligné que l’Association considère le projet comme un succès, car il a réussi à sensibiliser le public sur les énergies renouvelables. 

« Bon nombre de gens et groupes environnementaux ont applaudi notre leadership pour contrer les changements climatiques. Avoir le plus grand réseau solaire au Nouveau-Brunswick a certainement soulevé le profil de l’ingénierie et des géosciences, a-t-il ajouté. Lors de journées ensoleillées, notre réseau solaire produit plus de 100 kilowatts-heures d’énergie sur une période de 24 heures. »

Les membres du public peuvent consulter le site Web de l’AIGNB au www.apegnb.com pour voir la production d’énergie de son réseau solaire. Ils peuvent également consulter l’étude de cas du projet de mesurage net de l’AIGNB ici.

 

 

 

 

Catégories Énergie renouvelable

 
Se il vous plaît corriger les suivantes:
Ajouter un commentaire

Directives Commentaire de messages