Skip to main content
Cherchez Le menu

Une journée dans la vie d'un négociant d’énergie à Énergie NB

juillet 14 2016, 13:24

A day in the life of an NB Power energy marketer

Ce blogue est le premier de la nouvelle série «Une journée dans la vie de ...» qui vise à mettre en valeur les diverses possibilités de carrière à Énergie NB et les employés qui se démarquent. 

Le jour se lève à Fredericton et les rayons de soleil percent les fenêtres du bureau de commercialisation de l'énergie. Andrew Robinson range tranquillement son poste de travail pour la journée, l'esprit déjà sur les tâches et les chiffres de la journée.

Une fois son système en marche, le jour d’Andrew débute rapidement. Tous les employés du bureau de commercialisation de l'énergie se rassemblent pour leur réunion du matin. Ils discutent des événements de la journée afin de maintenir des tarifs d’électricité bas pour les clients d’Énergie NB. Ces événements comprennent les débits d'eau, les événements à l’échelle mondiale, la météo, le prix des combustibles et les possibilités d'affaires.

Le bureau de commercialisation de l'énergie à Énergie NB achète et vend de l'électricité sur les marchés à l'extérieur du Nouveau-Brunswick, chaque instant, 24 heures par jour, 7 jours par semaine, tout comme le marché boursier. Andrew et ses collègues analysent les prévisions de la charge sur le réseau électrique, l'information sur les actifs de production d'Énergie NB et les facteurs externes pour déterminer si c’est plus économique d'acheter ou de vendre de l'électricité ce jour-là.

« Nous envisageons tous les arrêts d’entretien des actifs de production qui sont prévus au cours des prochains jours.  Une fois cette information recueillie, il faut identifier les manques et les surplus de production pour le lendemain, déclare Andrew. Il faut ensuite déterminer le coût marginal de notre production et identifier s'il y a un moyen de réduire ce coût par l'achat d’énergie ou la vente de la production excédentaire afin d’augmenter nos revenus.» 

Il est parfois plus économique d'acheter de l’électricité pendant une heure, plutôt que de la produire.  En d’autres occasions, il est plus économique de vendre ou d’effectuer le transport de l’électricité pour d'autres entreprises. La vente d'électricité aux services publics externes nous permet de subventionner les tarifs d’électricité des Néo-Brunswickois.

« Les activités du bureau de commercialisation de l'énergie  ont une importante incidence sur le résultat financier d’Énergie NB, déclare Andrew. Les décisions que nous prenons ont une corrélation directe avec l'achat et la vente d'énergie.» 

Pour l'exercice 2015-2016, le bureau de commercialisation de l'énergie  a généré 83,8 millions de dollars, dont la totalité a été utilisée pour abaisser les tarifs d'électricité.

Andrew a commencé à travailler chez Énergie NB alors qu'il en était à sa cinquième année d'études à l'Université du Nouveau-Brunswick. Il travaille chez Énergie NB depuis dix-huit ans maintenant. Il reconnaît que ses tâches en tant que négociant d’énergie sont essentielles pour la société. Il doit répondre et gérer des échéances chaque jour.

« J’adore mon métier. Chaque jour est un nouveau jour avec de nouvelles possibilités. J'aime prendre des décisions et être responsable de mes actions. C’est ce que j’aime le plus dans mon métier.»

Les employés du bureau de commercialisation de l'énergie  planifient et analysent des solutions dans ce centre nerveux économique, 24 heures par jour, tous les jours de l'année. Les employés comme Andrew tirent parti des prix de l'énergie sur le marché, que ces prix augmentent ou diminuent.

« Nous veillons à toujours tirer parti de ces changements, déclare Andrew.  Le marché est en constante évolution. Au bureau de commercialisation de l'énergie, nous retenons des leçons  et nous nous adaptons à ces changements.»

 

Catégories Comment ça marche

 
Se il vous plaît corriger les suivantes:
Ajouter un commentaire

Directives Commentaire de messages