Skip to main content
Cherchez Le menu

 

Engagement aux clients

À l’heure actuelle, la principale priorité d’Énergie NB est de fournir un service sûr et fiable aux domiciles, aux entreprises et aux collectivités des clients afin qu’ils puissent se concentrer sur ce qui compte le plus.

Nous comprenons que les Néo-Brunswickois peuvent également avoir de la difficulté à payer leurs factures en raison de la maladie, de la perte d’emploi ou de l’obligation de s’isoler à la suite de cette pandémie. Cliquez ici pour en savoir plus sur les mesures que nous prenons pour soutenir nos clients.

Dans le cadre de nos efforts pour contribuer à la réduction de la propagation de COVID-19, nous avons réduit nos activités d’exploitations aux services essentiels. Cela comprend les urgences, les efforts de rétablissement du courant, les demandes de branchement ou de débranchement, et les services essentiels de chauffe-eau. Pour toute question liée aux services essentiels, veuillez composer le 1 800 663 6272 — notre équipe est là pour vous aider.

 

 

En tant que Néo-Brunswickois, il est très important pour nous que nous contribuions à la réduction de la propagation du COVID-19.

À l’appui des efforts de confinement de COVID-19 au Nouveau-Brunswick, Énergie NB a réduit ses activités aux services essentiels. Pour apprendre comment Énergie NB peut vous aider dans cette situation sans précédent, cliquez ici.

Étant donné qu’Énergie NB est l’agent de mise en œuvre des programmes d'efficacité énergétique du Nouveau-Brunswick, cela signifie que tous les programmes sont mis en suspension jusqu’à nouvel ordre. Nous n’accepterons pas de nouvelles inscriptions pour le moment.

Notre engagement envers les Néo-Brunswickois pendant cette période difficile demeure fort. Nous continuerons de fournir de l’électricité sûre et fiable pour alimenter votre maison, votre entreprise, et votre communauté afin que vous puissiez vous concentrer sur ce qui compte le plus pour vous.

Plus d'info

 

Blogue

La vivacité d'esprit d’un employé d'Énergie NB est soulignée alors qu’il a tiré une femme de sa voiture renversée, lui sauvant la vie

novembre 28 2017, 10:49

NB Power employee recognized for pulling woman from overturned car, saving her life

En septembre, lors d'une journée de travail ordinaire à la centrale nucléaire de Point Lepreau, quelque chose d'extraordinaire est arrivé à Keith Whitebone - il est devenu un héros.

Alors qu’il voyageait sur l'autoroute de Musquash, du coin de l’œil, lui et un collègue ont repéré une voiture sur son toit dans le fossé, l'eau remontant le côté de la voiture. Keith a rapidement arrêté sa voiture sur l’accotement et il a sauté à l’action.

« Un sentiment de calme m’est survenu et je savais exactement ce que je devais faire », a déclaré Keith.

Cherchant quelque chose pour aider, Keith a trouvé une grosse roche qu'il a utilisée pour briser la vitrine arrière de la voiture. Il a alors rampé à l’intérieur de la voiture. C’est là où il a retrouvé une dame suspendue à l’envers par la ceinture de sécurité.

« Lorsque j’ai retrouvé la dame à l'envers dans l’eau allant de quelques centimètres à trois pieds de profondeur, j’ai pensé quel malheur si elle avait survie le capotage de son véhicule pour ensuite périr d’une noyade, a ajouté Keith. Je ne pouvais pas laisser cela se produire. »

Il a pu la libérer de sa ceinture de sécurité et l'a soigneusement aidée à sortir de la voiture par la fenêtre arrière. Une fois sortie de la voiture, Keith s'est assis à ses côtés sur le sol marécageux et l'aida à rester calme et à l'aise pendant qu'ils attendaient les secours d'urgence.

La candidature de Keith fut présentée pour un prix de reconnaissance de sécurité par ses collègues de la centrale nucléaire de Point Lepreau. De plus, il a reçu une plaque du comité mixte de santé et de sécurité de la centrale pour un prix d'excellence en sécurité pour ses actions.

Maintenant, juste un peu plus d'un an plus tard, Keith reçoit d’autre reconnaissance - cette fois, au niveau national pour avoir sauvé la vie de cette femme. Le 15 novembre à Toronto (Ontario), il a reçu le prix de sauvetage de l'Association canadienne de l'électricité (ACÉ). Les prix sont un événement annuel qui reconnaît publiquement et célèbre les actes de sauvetage incroyables.

« La reconnaissance est appréciée mais pas nécessaire », a déclaré Keith. Je donnerais ma vie pour un parfait inconnu.

Keith n’est pas seul à recevoir le prix de sauvetage. Trevor Munn, un collègue d’Énergie NB qui travaille à Marysville a également remporté ce prix prestigieux à Toronto.

Au barbecue annuel du Comité mixte d’hygiène et de sécurité, Trevor s’est rendu compte que quelque chose n’allait pas avec l’un de ses collègues ; ce dernier était en train de s’étouffer. Sans hésiter, Trevor a passé ses bras autour de son collègue pour effectuer des poussées abdominales afin de déloger la nourriture prise dans sa gorge. Après quelques minutes, la nourriture s’est délogée ; Trevor avait sauvé son collègue.

Nous sommes fiers de ces employés qui sont allés bien au-delà des attentes pour aider une autre personne.

Pour en savoir plus sur les prix de l’Association canadienne de l’électricité et pour consulter la liste complète des gagnants.

L’hiver approche : Nous sommes prêts. L’êtes-vous aussi ?

novembre 6 2017, 15:27

Winter is Coming – We are Prepared. Are you?

Par temps chaud en été et en automne, il est facile de devenir moins vigilant. Toutefois, nous savons ce qui nous attend.

C’est pourquoi chez Énergie NB, malgré le ciel bleu et les températures record, nous nous préparons pour l’hiver qui vient. Tout comme nous le faisons, vous pouvez également vous préparer pour les événements météorologiques à venir.

La tempête de verglas de janvier 2017 fut un événement extraordinaire pour notre province. En fait, c’était le plus gros événement météorologique auquel Énergie NB a été confronté depuis près de 100 ans. La tempête a engendré des coûts de plus de 30 millions de dollars ; 600 poteaux ont été cassés, et 150 transformateurs et 52 kilomètres de lignes de distribution ont dû être remplacés. Au plus fort de la tempête, 133 000 clients étaient sans électricité.

Depuis l’événement, nous effectuons des travaux d’ingénierie afin de renforcer nos infrastructures dans la Péninsule acadienne et dans d’autres régions plus vulnérables de la province.

Pendant l’été, nous avons augmenté nos efforts d’entretien des arbres et effectué des activités de modélisation météorologique afin de mieux nous préparer à l’hiver.

D’ailleurs, l’ensemble de nos lignes électriques est construit pour répondre ou dépasser les normes nationales pour la construction de lignes aériennes. Plusieurs lignes sont construites à un niveau supérieur, en particulier le long de notre littoral. Ces normes comprennent des critères météorologiques tels que l’accumulation de glace et la force du vent, fondées sur des décennies de données météorologiques spécifiques à chaque région du pays.  

Nous reconnaissons toutefois que nous faisons face à de nouvelles situations météorologiques dans la province. C’est pourquoi Énergie NB investira afin d’améliorer son réseau électrique pour qu’il puisse résister à des charges de glace plus importantes et à des vents plus violents pour vous fournir de l’énergie sûre et fiable.

Cette année, nous consacrons la semaine du 6 au novembre à la préparation aux tempêtes, pendant laquelle nous organiserons nombre d’ateliers de sensibilisation avec nos collègues de l’Organisation des mesures d’urgence du N.-B. Il importe tout de même de noter qu’Énergie NB, ainsi que de nombreux partenaires, doit être diligente et prête pour les mauvaises conditions météorologiques toute l’année. Par exemple, l’été dernier, des éclairs et des vents violents ont posé des défis pour nos équipes et nos clients dans plusieurs régions de la province.

Voici quelques exemples d’actions que vous pouvez prendre pour être mieux préparés : Assurez-vous qu’il n’y a pas d’arbre près de votre entrée de service qui pourrait causer des dommages lors de vents violents. Assurez-vous que vos coordonnées sont à jour. Assurez-vous d’avoir un téléphone fixe ou un téléphone cellulaire à pleine charge. Si vous avez de l’équipement médical qui a besoin du courant pour fonctionner, assurez-vous de nous en aviser.

Assurez-vous d’avoir une trousse de secours qui contient une lampe de poche, une trousse de premiers soins, de l’argent comptant, et une radio à piles pour rester à jour sur nos efforts de rétablissement et pour recevoir d’autres renseignements importants.

Visitez notre site Web pour en apprendre davantage sur la préparation aux tempêtes et pour obtenir d’autres conseils de préparation.

Alors que l’hiver approche, je tiens à vous remercier personnellement pour votre patience, votre soutien et votre persévérance, alors que nous continuons d’apprendre, de comprendre et de nous préparer aux répercussions des tempêtes à venir.

Nous travaillons pour améliorer la fiabilité de notre réseau de distribution et renforcer celui-ci, et nous vous remercions de votre collaboration alors que nous allons de l’avant pour relever les défis des mois à venir.

Votre sécurité et votre confort, ainsi que la confiance que vous nous accordez, sont d’une importance vitale. Nous allons continuer de travailler pour nous améliorer tous les jours afin de maintenir votre confiance.  

Gaëtan Thomas

Président-directeur général

Énergie NB

 

Un gros transformateur est maintenant chez lui à Keswick

octobre 27 2017, 13:16

Huge transformer finds new home in Keswick

Ce n’est pas tous les jours que l’on voit un transformateur de 260 tonnes passer devant sa maison. C’était le cas pour les résidents de Keswick Ridge et Burtt’s Corner la fin de semaine dernière.

Le transformateur a traversé la région pour la dernière partie de son voyage vers le poste de Keswick d’Énergie NB. C’est l’un des plus gros transformateurs dans la province!

Le transformateur a été construit aux Pays-Bas, puis expédié à Halifax, où il est arrivé au mois de septembre. De là, il poursuit son voyage en train pour se rendre à Napadogan. Rendu là, le transformateur a été chargé sur une grosse remorque pour un voyage de 3 jours et demi sur des chemins de campagne. Une équipe composée de camions, de véhicules d’accompagnement et de signaleurs a suivi le transformateur lors de son voyage pour veiller à la sécurité de tous.

 

Le poste de Keswick est une partie importante du réseau électrique du Nouveau-Brunswick. Afin de retirer l’énergie des postes et des interconnexions pour la propulser vers les régions de la province qui en ont besoin, deux réseaux électriques fonctionnent au niveau de tension le plus élevé (345 kV et 230 kV), et un autre fonctionne à un niveau plus bas (138 kV). Le poste de Keswick lie ces réseaux.

Les centrales au sud du Nouveau-Brunswick, y compris la centrale de Mactaquac, ainsi que l’une de nos interconnexions avec les États-Unis passent par ce poste. De plus, la plus grande partie de l’énergie qui alimente Fredericton et les régions environnantes provient du poste de Keswick.

Alors comment fonctionne un transformateur ?


Un transformateur transforme le niveau de tension de l’énergie — il peut soit augmenter la tension (jusqu’à 345 kV) ou la diminuer (jusqu’à 230 kV).


Le transformateur est différent d’une sous-station, qui elle, transforme les hautes tensions du réseau de transport et les transforme en tension plus basse pour le réseau de distribution. Une fois que l’énergie est dans le réseau de distribution, les transformateurs de poteau plus petits que vous voyez dans votre quartier aident à diminuer la tension à un niveau sécuritaire pour votre maison. Le nouveau transformateur augmentera la capacité du poste de Keswick, rendant ainsi le réseau électrique plus souple et plus résilient. 

 

Cela nous permet de continuer à fournir de l’électricité sûre et fiable à vous et votre famille. 

 Visionnez la vidéo ci-dessous pour voir le transformateur lors de son voyage !

7 façons d’économiser de l'énergie le jour de l'Action de grâces

octobre 6 2017, 11:07

7 ways to use less energy this Thanksgiving

De la dinde, de la farce et de bonnes pommes de terre; le jour de l'Action de grâces est une belle occasion de renouer avec sa famille et ses proches.Pendant que vous vous préparez et profitez de ce bon repas, vous pouvez économiser de l’énergie grâce à ces sept astuces qui feront le bonheur de vos invités et de votre portefeuille.

1. Votre fourneau va réchauffer certaines pièces de la maison, ce qui va vous permettre d'abaisser le thermostat de quelques degrés sans sacrifier votre confort.

2. Vous pouvez régler les paramètres de votre four à convection pour économiser du temps et de l'énergie.Le four à convection utilise des ventilateurs pour faire circuler l'air chaud autour de la nourriture.Cela vous permet de faire cuire vos aliments plus rapidement, tout en réduisant votre consommation d'énergie et l’usure sur votre four.

3. Vous pouvez également réduire l’usure sur votre four en faisant cuire des plats d'accompagnement en même temps que votre dinde, soit sur la cuisinière, dans une mijoteuse, dans le four à micro-ondes ou dans le fourneau à côté de la dinde!

4. Les casseroles et les plats en verre ou en céramique conservent mieux la chaleur et peuvent réduire le temps de cuisson et/ou les réglages de température.

5. Utilisez des couvercles sur vos plats pour une cuisson plus rapide.

6. Vous avez une grande famille ou plusieurs invités pour le repas?Vous pouvez envisager un repas-partage.Si chacun de vos invités apporte une ou deux plats, cela réduira votre consommation d’énergie.

7. Utilisez un lave-vaisselle certifié ENERGY STAR®, car il utilisera moins d'eau que de laver la vaisselle à la main.Rincez les plats avant de les mettre au lave-vaisselle, cela vous évitera d’utiliser la fonction pré-rinçage.

Un amateur invétéré des VÉ voyage sans souci grâce au Réseau branché

septembre 11 2017, 16:19

EV gearhead finds worry-free travel with eCharge Network

En tant que passionné des voitures, j’adore partir en voyage. Cet été, j’ai voulu déterminer s’il était possible de voyager de Montréal (Québec) à Halifax (Nouvelle-Écosse) sans brûler une goutte d’essence. Au Nouveau-Brunswick, grâce au Réseau branché d’Énergie NB, j’ai pu facilement voyager dans toute la province, alimenté uniquement en énergie électrique.

L’un des arguments traditionnels contre les voitures électriques est que leur autonomie est limitée. Dans le passé, l’inquiétude au sujet de l’autonomie a exercé un effet dissuasif sur l’utilisation des véhicules électriques en raison d’une combinaison de petites batteries et le manque de bornes de recharge. 

Le Réseau branché d’Énergie NB, une série de bornes de recharge publiques pour voitures électriques stratégiquement placées dans des endroits populaires dans toute la province, résout facilement le problème du réseau de recharge. Ma voiture pour le voyage, un Chevrolet Bolt capable d’au moins 383 km sur une seule charge, a effacé tout soupçon d’inquiétude. Ensemble, ils ont fait une grande différence.

Mon premier arrêt pour effectuer une recharge fut à la station Shell située au Grey Rock Road, près de l’autoroute juste en dehors d’Edmundston. La borne de recharge du Réseau branché, dans un coin spacieux du stationnement, était de couleurs vives et facile à trouver. Il y a deux options de recharge offertes aux emplacements de bornes de recharge rapide du Réseau branché : une borne de recharge de niveau 2 qui peut prendre environ sept heures pour une charge complète, mais qui est parfaite pour un remplissage rapide lors de voyages plus courts et finalement, la borne de recharge rapide CC. Sachant que je devais traverser la province, j’ai choisi la borne de recharge rapide CC. Celle-ci peut remplir la batterie d’un véhicule électrique à 80 pour cent en environ une demi-heure.

De plus, la borne de recharge est conçue de façon conviviale. Avant de partir, j’ai téléchargé l’application du Réseau branché sur mon téléphone intelligent et j’ai rapidement ouvert un compte. Une fois ma borne de recharge choisie dans l’application et ma Bolt branchée, j’ai appuyé sur le bouton qui indiquait « Démarrer une session » dans l’application. En quelques secondes, la borne de recharge affichait le message « Prêt ». En poussant sur le gros bouton vert pour démarrer la borne de recharge, le bouton de démarrage a émis un son satisfaisant et le centre de messages de la Bolt a confirmé qu’il aspirait maintenant l’électricité du réseau électrique d’Énergie NB. Le processus est tout aussi simple qu’obtenir du gaz et payer à la pompe avec une voiture conventionnelle.

Énergie NB a fait un excellent travail en choisissant des emplacements pour son Réseau branché, car j’avais une vaste sélection d’endroits pour prendre une collation et utiliser le service Wi-Fi pour me rattraper sur mes courriels. Alors que j’attendais, un autre conducteur de véhicule électrique est arrivé à la borne de recharge et a utilisé la borne de recharge de niveau 2. Ce conducteur de véhicule électrique a utilisé sa carte du Réseau branché pour activer la borne plutôt que l’application. En jasant avec lui, il m’a indiqué combien il était satisfait des installations des bornes de recharge d’Énergie NB. Son avis possède un certain poids puisqu’il a parcouru plus de 100 000 km en trois ans avec son véhicule électrique.

Mes deux autres arrêts de recharge, aux Irving Big Stops près de Fredericton et de Salisbury, étaient tout aussi agréables et sans soucis. C’est par le plus grand hasard que l’emplacement des bornes de recharge de Salisbury est situé directement à côté d’un bar laitier. Des gâteries savoureuses et zéro émission ? C’est bel et bien une relation gagnante.

Le Réseau branché très réfléchi et bien présenté m’a permis de conduire facilement à travers le Nouveau-Brunswick dans une Chevy Bolt totalement électrique. En prenant les devants en matière de véhicule propre, Énergie NB prépare le terrain pour les Néo-Brunswickois qui envisagent d’acheter un véhicule électrique ou hybride, tout en veillant à ce que la province soit plus accessible aux propriétaires de voitures électriques.

Assurez-vous de consulter tous les détails du Réseau branché, en plus de la carte des bornes de recharge.

 

Habitant en Nouvelle-Écosse rurale, Matthew Guy s’est immergé dans la culture de l’automobile depuis au-delà de 30 ans et savoure l’idée d’une bonne promenade en auto. En tant que passionné des voitures, il aime beaucoup écrire au sujet de celles-ci.

Il a également fait voir ses œuvres dans les publications de wheels.ca, HybridCars.com, et dans le magazine CAA. Vous pouvez le retrouver sur Facebook et Instagram sous le nom Dude Drives Cars et sur Twitter au @DudeDrivesCars 

RSS