Skip to main content
Cherchez Le menu

Les oiseaux sont de retour

juin 14 2017, 13:33

The birds are back in town

Les monteurs de lignes sous tension d’Énergie NB et d’autres équipes font face à plusieurs obstacles naturels en effectuant leurs tâches quotidiennes. Les arbres, les arbustes et même les écureuils peuvent interférer avec les lignes électriques et d'autres structures électriques. La principale menace pour l’équipement sous tension est les oiseaux, en particulier les balbuzards pêcheurs et les grands oiseaux de proie.

Afin de livrer de l’électricité sûre et fiable à ses clients tout en assurant la sécurité des balbuzards pêcheurs, Énergie NB à un Plan de protection aviaire (PPA). Le PPA est conçu pour protéger les oiseaux migrateurs en réduisant les interactions entre les oiseaux et l’équipement électrique. Ceci s'effectue en identifiant les zones où la population des balbuzards pêcheurs est plus dense et en adaptant nos structures pour les protéger. Le PPA informe les équipes d'entretien sur la façon d’éviter ces oiseaux et de travailler à proximité de leurs nids.

Les balbuzards pêcheurs sont attirés par les poteaux d'électricité, car ils offrent un bon point d'observation pour la chasse. Ils offrent également une place pour se reposer, s’alimenter, construire un nid, marquer leur territoire et s’abriter des éléments. En général, les oiseaux peuvent interagir avec les poteaux d’électricité sans se blesser, mais il y a toujours le risque que les oiseaux entrent en contact avec l'équipement sous tension, ce qui peut être dangereux pour les oiseaux et notre équipement, car cela peut provoquer des pannes de courant.

Les oisillons sont à plus grand risque, car ils se déplacent maladroitement autour de l'équipement lorsqu’ils apprennent à voler. Des bâtons ou autres matériaux de nidification qui tombent du nid peuvent provoquer un court-circuit.

Nous prenons des mesures pour éviter de blesser ces oiseaux et les pannes liées à leurs activités. Cela comprend l'élaboration d'un programme de formation spécial pour les employés qui sont directement impliqués dans la conception, la construction, l'exploitation et l’entretien de l’équipement et des installations électriques.

Nous avons également des plans pour éviter la construction de lignes de transport dans les régions suivantes, dans la mesure du possible:

  • terres humides;
  • régions où la population d’oiseaux est dense (zone vulnérable, réserves écologiques, etc.);
  • voies de migration (par exemple, entre une zone humide et un champ agricole adjacent);
  • habitat des espèces en péril; et
  • zones où le brouillard est épais

Les endroits où les balbuzards pêcheurs entrent en contact avec les lignes de transport se trouvent généralement dans les voies de migration des canards, des oies et d’autres oiseaux aquatiques.  Dans 90% des cas, les oiseaux entrent en contact avec un câble aérien et non avec un conducteur sous tension plus visible. Les oiseaux vont souvent voler plus haut pour éviter le conducteur, mais ne réussissent pas à éviter le câble électrique. Les études ont démontré que l'élimination des fils aériens peut réduire de moitié ces collisions.

Énergie NB a mis en place un plan afin de déplacer les lignes et réduire le risque que les balbuzards pêcheurs et les autres grands oiseaux entrent en contact avec ces lignes. Par exemple, nous construisons de nouvelles lignes de transport à la même hauteur ou plus bas que les arbres et la végétation. Les oiseaux gagnent en altitude pour survoler la limite des arbres et évitent tout contact avec les lignes.

Nous collaborons avec le Département des ressources naturelles pour construire des plates-formes en bois afin d’encourager les  balbuzards pêcheurs à construire leurs nids loin de nos poteaux électriques. Lorsque nous trouvons un nid sur nos structures, nous déterminons  s’il représente une menace immédiate pour le réseau électrique. Si le nid ne constitue pas une menace, nous examinons le nid après que les oisillons aient quitté le nid (fin de l'été), ou avant la saison de nidification suivante (début du printemps). Une fois que les oisillons ont quitté le nid, nous pouvons le transférer sur une plate-forme adjacente.

 

Catégories Environnement

 
Se il vous plaît corriger les suivantes:
Ajouter un commentaire

Directives Commentaire de messages