Skip to main content
Cherchez Le menu

Nouvelles

Le processus de participation des Premières Nations au projet de Mactaquac débute par le choix d'un partenaire

2013-11-28


Fredericton, N.-B. – Énergie NB lance un vaste dialogue avec les Premières nations sur l'avenir de la centrale hydroélectrique de Mactaquac grâce à un partenariat entre Dillon Consulting du Nouveau-Brunswick et la Société de développement économique de la Première Nation de Kingsclear.

« Énergie NB reconnait la spécificité des droits des Premières nations et a sollicité des propositions de soumissionnaires qualifiés pour aider à créer et offrir une stratégie visant à assurer l'implication pleine et entière des Premières nations dans le processus d'évaluation pour l'avenir de Mactaquac, a déclaré Gaëtan Thomas, président-directeur général d'Énergie NB. Après un processus d'évaluation rigoureux, nous sommes fiers d'annoncer que Dillon Consulting, en partenariat avec Kingsclear, travaillera avec Énergie NB pour veiller à ce que les droits des Premières Nations et leurs connaissances uniques fassent partie du processus. »

La centrale hydroélectrique de Mactaquac atteindra la fin de sa durée de vie utile en 2030. Énergie NB a identifié trois options possibles pour la centrale, soit la reconstruction de la centrale et du déversoir, le maintien du barrage en terre et du déversoir, ou remettre la rivière à son état naturel.

En raison des délais prévus pour l'approbation, la conception et le travail sur le site, Énergie NB doit arrêter son choix d'ici 2016. L'option retenue sera alors soumise aux procédures d'approbation du gouvernement fédéral et provincial ainsi qu'à la Commission de l'énergie et des services publics de la province.

« L'approche de Dillon pour la mise en œuvre de la stratégie d'implication des Premières Nations sera de comprendre le projet, de comprendre les enjeux et les intérêts des Premières Nations et de trouver un terrain d'entente pour l'obtention d'un contrat social a déclaré Bill Borland, Associé, Dillon Consulting. Nous sommes très fiers de travailler en étroite collaboration avec Énergie NB et la Première Nation de Kingsclear pour que la voix des personnes touchées puisse être entendue dans le contexte culturel approprié, et de fournir aux membres de la communauté des possibilités d'emploi et d'apprentissage tout en offrant un apport précieux à ce projet. »

Dillon Consulting a une vaste expérience des processus d'implication des Premières Nations dans de grands projets de développement de ressources à travers le Canada. Dans le cadre de ce contrat, la Société de développement économique de la Première Nation de Kingsclear agira à titre de conseiller sous-traitant en vertu d'un protocole d'entente visant à fournir la recherche, des données de la communauté, des connaissances traditionnelles, le contexte historique et culturel, et l'accès aux Premières Nations du Nouveau- Brunswick.

« J'ai toujours été un ardent défenseur des approches novatrices qui veillent à ce que les collectivités des Premières Nations prennent la place qui leur revient à la table lors des décisions qui concernent nos territoires traditionnels, a déclaré Gabriel Atwin, chef de la Première Nation de Kingsclear. L'annonce d'aujourd'hui d'Énergie NB reflète un véritable partenariat entre les parties et reconnaît nos droits et responsabilités en tant que gardiens de la nature – c'est vraiment historique. »

Le partenariat entre Énergie NB et Dillon n'est qu'une composante de l'évaluation des trois options concernant l'avenir du barrage de Mactaquac. Cette évaluation comprend la recherche scientifique du Canadian Rivers Institute, des travaux environnementaux, l'évaluation de l'effet social, l'ingénierie et l'analyse économique. L'évaluation sera complétée grâce à un processus d'engagement public permanent qui comprend les parties prenantes et les communautés touchées.


PERSONNE-RESSOURCE DES MÉDIAS: Deborah Nobes, Communications, Énergie NB (506) 458-4838 ou par courriel à l'adresse: dnobes@nbpower.com.