Skip to main content
Cherchez Le menu

Engagement aux Néo-Brunswickois

Nous nous engageons à servir nos communautés. À mesure que la situation de COVID-19 évolue, Énergie NB continuera d'élargir et d'adapter ses services en conséquence, tout en respectant les protocoles de sécurité et de l’éloignement physique.  

Découvrez comment nous soutenons nos clients, et voyez quels services demeurent suspendus.

 

Notre engagement envers les Néo-Brunswickois

Les Néo-Brunswickois peuvent recommencer à tirer parti de nos programmes d’efficacité énergétique pour les entreprises commerciales et industrielles. Le programme de sensibilisation communautaire demeure suspendu jusqu’à nouvel ordre. Nous poursuivons nos efforts pour réduire la propagation du COVID-19 en respectant les protocoles de sécurité et de l’éloignement physique.

Nouvelles

Énergie NB poursuit avec le remboursement de la dette par une demande d'augmentation du tarif de deux pour cent

2015-06-12


Fredericton (N.-B.) – Lors d'une audience prévue pour la semaine prochaine, Énergie NB va demander à la Commission de l'énergie et des services publics (CESP) du Nouveau-Brunswick pour son approbation d'augmenter ses tarifs d'électricité de deux pour cent pour toutes les catégories de clients. La date de mise en œuvre pour toute augmentation de tarif dépendra de la décision de la Commission, qui est prévue plus tard cet été.

Si cette demande est approuvée, l'augmentation du tarif serait de quatre dollars par mois pour une famille moyenne au Nouveau-Brunswick. Cela permettrait également le maintien des tarifs résidentiels les plus bas au Canada atlantique.

« Nous envisageons positivement ce processus, car il permettra à nos clients de mieux comprendre nos plans pour l'avenir, y compris l'intention d'ajouter d'avantage d'énergie renouvelable sur le réseau électrique et de rembourser un milliard de dollars sur la dette tout en gardant nos tarifs bas et stables, a déclaré Darren Murphy, vice-président, Services d'entreprise et chef des finances. Ces audiences annuelles avec la CESP offrent une responsabilité continue qui nous aide à nous concentrer d'avantage sur la clientèle et de nous améliorer à l'avenir.»

En vertu de la nouvelle Loi sur l'électricité, qui fut introduite en 2013, Énergie NB se présente devant la CESP pour la première fois pour une demande tarifaire et répond à l'exigence de présenter un plan décennal financier à chaque année.

L'audience, qui débute le 15 juin, permettra à la CESP et aux intervenants de l'industrie d'examiner plus de sept mille pages de preuves déposées par Énergie NB à l'automne 2014. Cela leur donnera également l'occasion d'interroger les experts en la matière d'Énergie NB sur une variété de sujets tels que les prévisions de charge, les politiques financières et les coûts d'achat d'électricité.

« Nous comprenons que nos clients préféraient ne pas avoir une augmentation de tarif. Cette augmentation est nécessaire afin d'atteindre nos objectifs financiers d'aujourd'hui et à l'avenir, ainsi que pour éviter de fortes augmentations imprévues à l'avenir pour nos clients. Prendre de telles mesures maintenant, lorsque les taux d'intérêt sont bas, nous permettra de payer méthodiquement la dette et de réduire nos paiements sur l'intérêt afin que nous puissions nous préparer à ce qui pourrait être un avenir énergétique difficile, a déclaré Murphy.»

Lors de l'audience, Énergie NB devra expliquer pourquoi cette augmentation est nécessaire pour lui permettre de répondre aux engagements financiers et d'exploitation énoncés dans le plan décennal stratégique, financier et d'investissement. Ce document est maintenant exigé chaque année par la CESP et décrit les plans d'Énergie NB pour améliorer son rendement, d'assurer la fiabilité envers la clientèle et faire la transition vers une plus grande adoption de l'énergie renouvelable au Nouveau-Brunswick. Cela précise également les trois objectifs principaux d'Énergie NB:

Devenir plus efficace par un rendement constant parmi le meilleur 25 pour cent («quartile supérieur») des services publics en Amérique du Nord.
Réduire la dette d'un milliard de dollars (de 5 milliards de dollars à 4 milliards de dollars) tout en améliorant notre valeur nette pour de futurs investissements et l'atteinte d'un ratio d'endettement de 80/20 d'ici 2021.
Réduire et déplacer la demande d'électricité à l'intérieur de la province va reporter le besoin d'investir dans de nouvelles sources de production. Cela créera des économies pour nos clients et nous permettra d'optimiser les actifs du réseau actuel.
La Commission tiendra également une séance publique le mercredi 17 juin 2015. La séance publique aura lieu à 18 h au Centre des congrès de Fredericton, 670, rue Queen, Fredericton (N.-B.). Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la CESP en composant le numéro sans frais 1-866-766-2782 ou par courriel au general@nbeub.ca.



Personne-ressource des médias: Brent Staeben, Communications, 506-458-4406 ou bstaeben@nbpower.com.