Skip to main content
Cherchez Le menu

 

Engagement aux Néo-Brunswickois

Nous nous engageons à servir nos communautés. À mesure que la situation de COVID-19 évolue, Énergie NB continuera d'élargir et d'adapter ses services en conséquence, tout en respectant les protocoles de sécurité et de l’éloignement physique.  

Découvrez comment nous soutenons nos clients, et voyez quels services demeurent suspendus.

 

 

 

En tant que Néo-Brunswickois, il est très important pour nous que nous contribuions à la réduction de la propagation du COVID-19.

À mesure que la situation de COVID-19 évolue au Nouveau-Brunswick, nous continuerons d’élargir et d’adapter nos services en conséquence. Nos programmes d’efficacité énergétique commerciale et industrielle, ainsi que notre programme éconergétique pour les nouvelles maisons sont ouverts aux nouvelles inscriptions. Le reste de nos programmes reste suspendu jusqu’à nouvel ordre en raison de la nature à domicile de ce travail.

 

Nouvelles

Énergie NB recommande l'option d’atteinte de durée de vie utile pour la centrale de Mactaquac

2016-12-20


Fredericton (N.-B.) - Énergie NB recommande un projet qui consiste à effectuer des travaux d'entretien à la centrale de Mactaquac afin d'atteindre la durée de vie utile initiale de 2068.

Cette recommandation est conforme à un processus décisionnel fondé sur des faits et élaboré par le conseil d'administration d'Énergie NB, en tenant compte des considérations environnementales, sociales, techniques et de coûts. Elle fait également suite à des consultations approfondies et continues avec les Premières Nations.

Au cours des prochains mois, Énergie NB fera la demande d’approbations environnementales appropriées auprès de la province du Nouveau-Brunswick et respectera les processus d'examen et de demande d'approbation financière définis par la Commission de l'énergie et des services publics (CESP).

« Nous croyons avoir pris une décision judicieuse à l'égard de Mactaquac. Elle répond aux besoins actuels et futurs du réseau électrique du Nouveau-Brunswick et reflète les valeurs des Néo-Brunswickois, a déclaré le président du conseil d'administration d'Énergie NB, Ed Barrett. À titre d’entreprise de services publics, nous comprenons parfaitement que toute intervention envisagée dans le dossier de la centrale de Mactaquac aura des retombées considérables pour l’ensemble des Néo-Brunswickois. Les travaux d’entretien à la centrale vont permettre à Énergie NB d'atteindre ses objectifs financiers et environnementaux, tout en continuant à fournir de l’électricité sûre et fiable à des tarifs bas et stables.»

Le projet comprend le prolongement de la durée de vie utile des structures en béton actuelles grâce à une approche modifiée de l’exécution de travaux d’entretien et du remplacement de l'équipement mécanique au fil du temps.   Cette option n'aura pas besoin d'une nouvelle liaison traversant le fleuve.

Cette solution satisfait toutes les exigences de sécurité et est la moins coûteuse par rapport aux autres options envisagées. Elle permet à Énergie NB de tenir compte de l'évolution des coûts, de la technologie, de la demande d'électricité et des priorités des clients pour choisir la voie à suivre alors que la date de fin de vie utile de la centrale est prévue pour 2068. Le coût total du projet se chiffre entre 2,9 et 3,6 milliards de dollars.

Énergie NB suivra un processus concurrentiel pour les travaux liés au projet, comme l'exige les lois provinciales.

Énergie NB va continuer de collaborer avec l'Institut des rivières canadiennes (CRI) et le ministère des Pêches et des Océans pour atteindre des objectifs ciblés en matière de passage à poissons sur le fleuve Saint-Jean, selon les données scientifiques, les études en cours, les commentaires des Premières Nations et des intervenants, ainsi que les futures décisions réglementaires. Des fonds ont été alloués dans le budget du projet à hauteur d'environ 100 millions de dollars pour assurer l'installation d'une passe à poissons multi espèces adéquate.

Depuis les années 1980, les structures en béton de la centrale hydroélectrique ont été touchées par une réaction chimique appelée réaction alcaline des agrégats (RAA). La réaction provoque le gonflement et la fissuration du béton, ce qui exige des réparations et des travaux d’entretien importants chaque année.

En prévision d'une mise hors service précoce, Énergie NB a commencé à consulter des ingénieurs, des scientifiques, des intervenants, le public et les Premières Nations en 2013 sur les options futures de la centrale.

Ces options comprennent la construction d'une nouvelle centrale, le démantèlement de toutes les structures à l'exception du barrage en terre et du déversoir, ou le démantèlement de toutes les structures afin de permettre au fleuve Saint-Jean de reprendre son cours naturel.

Au printemps 2016, l’idée d’un projet d’entretien est devenue une quatrième option viable après les résultats d’études détaillées sur le béton touché par la RAA. Ces études ont révélé une meilleure intégrité structurelle que précédemment comprise.   À la suite d'analyses et de comparaisons approfondies, cette quatrième option est maintenant l’approche privilégiée d'Énergie NB.

« Nous apprécions grandement la générosité de nos clients, des Premières Nations et d'autres intervenants qui ont pris le temps de partager leurs récits, leurs idées et leurs préoccupations sur l'avenir de Mactaquac par écrit et en personne. Leurs commentaires ont joué un rôle essentiel dans le processus de décision et ont donné suite à notre recommandation, a déclaré le président-directeur général d'Énergie NB, Gaëtan Thomas. Le projet d'entretien de la centrale tient compte de l'entente solide de nos clients sur l'importance de l'environnement tout en respectant leurs préoccupations sur les coûts du projet. Cette option reflète le soutien continu de milliers de Néo-Brunswickois pour des investissements dans l'électricité renouvelable, mais pas à n'importe quel prix. Le projet d’entretien de la centrale va assurer que l'hydroélectricité demeure un élément essentiel de notre réseau électrique, ce qui est primordial pour atteindre nos objectifs d'énergie renouvelable aujourd'hui et à l'avenir.»

Les résultats des recherches d'experts et de l'engagement public d'Énergie NB ont donné lieu à des rapports détaillés contenant des renseignements qui formeront le fondement des demandes réglementaires d'Énergie NB.

Pour de plus amples renseignements sur le projet et des documents d'information détaillés sur les sujets d'intérêt, consultez le site Web de notre projet.

PERSONNE-RESSOURCE DES MÉDIAS: Deborah Nobes, Communications, Énergie NB, dnobes@nbpower.com, 506 458-4838.