Skip to main content
Cherchez Le menu

Nouvelles

Énergie NB, Siemens et l’Université du Nouveau-Brunswick lancent le Groupe d'innovation du réseau intelligent

2016-01-28


Fredericton, (N.-B.) – Siemens Canada, Énergie NB et l'Université du Nouveau-Brunswick offrent aux entreprises locales et internationales une nouvelle plate-forme d’essai pour stimuler l'innovation et soutenir les concepts d’affaires pour le développement et l'exportation vers les marchés mondiaux de l'énergie.

Le Groupe d’innovation du réseau intelligent (GIRI) a été présenté officiellement aujourd'hui par les associés fondateurs Siemens Canada, Énergie NB et l'Université du Nouveau-Brunswick. Robert Hardt, PDG de Siemens Canada, a fait l'annonce à Fredericton avec la participation de Gaëtan Thomas, PDG d'Énergie NB, de David Burns, vice-président de la recherche à l'Université du Nouveau-Brunswick, de Donald Arsenault, ministre de l'Énergie et des Mines et de Matt DeCourcey, député local représentant l'Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA).

« Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir l'innovation qui aide à lutter contre le changement climatique et à promouvoir une croissance durable, a déclaré l'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, de la Science et du Développement économique, et ministre responsable de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique. Nous sommes fiers d'appuyer le Groupe d'innovation du réseau intelligent. C’est un partenariat de gestion énergétique reconnu à l’échelle internationale qui a le potentiel d’intégrer des sources d'énergie durable sur le réseau électrique, tout en réduisant le gaspillage d'énergie. Cette nouvelle initiative représente une étape importante et positive pour l'énergie propre et le développement économique durable.»

Le GIRI offre aux entreprises un lieu pour concevoir, développer et faire l’essai de produits et services de réseaux intelligents, offrant aux jeunes entreprises ainsi qu’aux entreprises établies un environnement d’essai pour surmonter les obstacles technologiques. Cela permettra aux entreprises de faire l’essai et d'adapter des produits en utilisant la technologie de réseau intelligent, en interagissant avec d'autres produits et en répondant aux besoins du réseau électrique.

« Nous nous concentrons sur la création d'un environnement propice à l'innovation afin de créer des emplois et de relancer l'économie. Ce partenariat va appuyer les entreprises et les entrepreneurs locaux, tout en positionnant le Nouveau-Brunswick en tant que centre d'excellence pour attirer les entreprises qui souhaitent développer et faire l’essai de la technologie de réseau intelligent, a déclaré Donald Arseneault, ministre des Mines et de l'Énergie. Ce partenariat est un excellent exemple du leadership local et international qui travaillent ensemble afin de trouver des moyens novateurs pour que le Nouveau-Brunswick devienne un chef de file mondial de la technologie de réseau intelligent.»

« Ce Groupe d’innovation du réseau intelligent est le plus récent investissement de Siemens au Nouveau-Brunswick. Nous sommes très enthousiastes à propos du GIRI qui agit en tant que catalyseur pour faire avancer l'innovation et le développement dans la communauté d'affaires avec des produits et services de réseau intelligent comme résultat - non seulement pour appuyer le déploiement du réseau intelligent au Nouveau-Brunswick, mais pour le promouvoir dans le monde de Siemens et au-delà, a déclaré Robert Hardt, PDG de Siemens Canada.»

Le GIRI est composé de trois laboratoires interconnectés, qui ont tous des éléments de laboratoire virtuels et physiques:

  • Laboratoire de recherche sur le réseau intelligent à l'Université du Nouveau-Brunswick
  • Laboratoire d'interfonctionnement de Siemens
  • Laboratoire de produits et services d’Énergie NB

« Bien que notre objectif principal soit de transformer le réseau électrique du Nouveau-Brunswick pour offrir aux clients des services et une valeur ajoutée, ceci est également une formidable occasion d’aider les entreprises locales à préparer leurs produits énergétiques intelligents pour le marché, a déclaré Gaëtan Thomas, président-directeur général d’Énergie NB. Ce nouveau groupe permettra aux entreprises locales et internationales de tirer parti de la recherche et développement déjà en place et de promouvoir l’innovation, ce qui est avantageux pour tous les Néo-Brunswickois.»

Au-delà des laboratoires physiques, le GIRI sera une ressource pour les entreprises locales et internationales pour le développement et les essais reliés au réseau intelligent, tout en fournissant des essais de recherche et développement. Pour faciliter ce procédé, le GIRI organisera des ateliers et des conférences pour la prestation et l’échange de connaissances entre les entreprises et les entreprises potentielles qui vont travailler avec le GIRI.

Siemens va investir plus d'un million de dollars en espèces et en nature au cours des cinq prochaines années dans le GIRI et son environnement d’essais, connu sous le nom de laboratoire d'interfonctionnement. Énergie NB va investir environ deux millions de dollars en espèces et en nature dans son laboratoire de produits et services; l'Université du Nouveau-Brunswick a également investi plus de deux millions de dollars en espèces et en nature, y compris le financement du projet de recherche des sciences du Conseil national de recherches en génie.

Le gouvernement fédéral va appuyer le GIRI avec une contribution non remboursable de deux millions de dollars par le biais de l'Agence économique du Canada atlantique (APECA) et du Programme de développement des entreprises (PDE) pour appuyer l'Université du Nouveau-Brunswick avec la création d'un laboratoire vivant. Ce laboratoire soutiendra les activités de recherche et développement pour la gestion de la consommation d’énergie sur le réseau intelligent. Le gouvernement provincial va également investir 840 000 de dollars par le biais d’Opportunités Nouveau-Brunswick (ONB).

« L'Université du Nouveau-Brunswick est très fière d'être à l'avant-garde de la recherche et du développement du réseau intelligent. Notre collaboration avec Énergie NB et le Groupe d'innovation du réseau intelligent de Siemens est un des nombreux exemples de l'écosystème riche en innovations de cette province, a déclaré le Dr David Burns, vice-président de la recherche. Des investissements comme le GIRI sont incroyablement importants pour le travail que nous effectuons à l'Université du Nouveau-Brunswick. Cela permet à nos chercheurs de travailler avec d’autres intervenants et innovateurs, ce qui est avantageux pour tous. Nous voyons l’immense potentiel du GIRI pour favoriser une création conjointe de la propriété intellectuelle à la fine pointe de la technologie de réseau intelligent.»

PERSONNES-RESSOURCE DES MÉDIAS:

Marie-Andrée Bolduc, Communications, Énergie NB, 506-458-3212

Tyler Campbell, Communications, Énergie et Mines, 506-453-4090

Laura Heidbuechel, Communications, Siemens Canada, 289-952-1600

Hannah Classen, Communications, Université du Nouveau-Brunswick, 506 443-3917

Ann Kenney, Communications, APECA, 506-452-3687