Skip to main content
Cherchez Le menu

Mise à jour COVID-19: Dans le cadre de l’exécution de tous les programmes d'efficacité énergétique, votre santé et sécurité sont notre priorité. En savoir plus.

Nouvelles

Une coentreprise explorera les possibilités d’exportation énergétique

2017-05-17


FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial et Énergie NB créent une nouvelle société, soit une entreprise en coparticipation ayant pour but de miser sur la situation géographique du Nouveau-Brunswick pour exporter de l’énergie.

« L’emploi est une priorité clé pour les gens du Nouveau-Brunswick, et d’excellentes possibilités de croissance économique s’offrent à eux grâce à notre secteur de l’énergie », a déclaré le ministre du Développement de l’énergie et des ressources, Rick Doucet. « La création de ce partenariat nous permettra également de respecter notre engagement visant à explorer davantage de possibilités d’exportation énergétique. »

La société de développement permettra à Énergie NB de créer un partenariat avec le gouvernement provincial afin de stimuler le développement des affaires à l’intérieur comme à l’extérieur de la province, tout en bénéficiant de possibilités d’investissement auxquelles les services publics réglementés ne peuvent pas participer. La nouvelle société pourrait être admissible à un financement fédéral en matière d’infrastructure. Des dispositions semblables existent en Nouvelle-Écosse et en Ontario.

David Campbell sera le président du conseil de la nouvelle entreprise, qui aura pour nom la Société de solutions énergétiques du Nouveau-Brunswick. M. Campbell est un consultant de longue date en matière d’économie et il était jusqu’à tout récemment l’économiste en chef du gouvernement provincial.

« Le secteur énergétique du Nouveau-Brunswick contribue de manière importante à l’économie, représentant plus de six pour cent du produit intérieur brut provincial, a affirmé M. Campbell. Cette nouvelle société énergétique permettra au Nouveau-Brunswick de profiter de sa situation géographique, de ses atouts énergétiques et de son expertise pour acquérir de nouveaux marchés d’exportation pour des produits et services en matière d’énergie. Je suis enthousiaste à l’idée d’accepter ce rôle important et de participer à la stimulation potentielle des revenus d’exportation provenant de cet important secteur. »

Le gouvernement provincial et Énergie NB ont récemment annoncé la possibilité d’un agrandissement hâtif de la centrale hydroélectrique de Grand-Sault afin de produire de l’énergie aux fins d’exportation. La société de développement supervisera ces travaux. Le rôle d’Énergie NB dans cette entreprise sera gouverné par un code de conduite qui sera soumis à l’examen de la Commission de l’énergie et des services publics, qui est l’organisme de réglementation indépendant du Nouveau-Brunswick.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :

Shawn Berry, communications, ministère du Développement de l’énergie et des ressources, 506-444-2915.

Marie-Andrée Bolduc, communications, Énergie NB, 506-458-3212.