Skip to main content
Cherchez Le menu

Nouvelles

Énergie NB étudie la possibilité d’une deuxième centrale hydroélectrique à Grand-Sault

2017-04-21


GRAND-SAULT (GNB) – Énergie NB a amorcé des études environnementales et géotechniques ainsi que des essais sur place afin d’explorer la possibilité de générer une plus grande quantité d’énergie propre grâce à une nouvelle centrale électrique d’une capacité de production de 100 mégawatts à Grand-Sault, à côté de la centrale existante.

« Nous sommes heureux qu’Énergie NB explore toutes les possibilités en matière d’énergie propre », a déclaré le premier ministre, Brian Gallant. « Une nouvelle centrale électrique à Grand-Sault serait un élément positif pour l’économie du Nouveau-Brunswick. Nous collaborerons avec les gens de la région lors des différentes phases du projet. »

Les études sur le terrain ainsi que la consultation des Premières Nations et des résidents de la région constitueraient le fondement d’une demande d’étude d’impact sur l’environnement.

Énergie NB compte présenter une telle demande plus tard cette année.

« Nous en sommes aux étapes préliminaires du projet, et nous devrons mener des études et des travaux sur le terrain, puis obtenir les agréments techniques et environnementaux avant de pouvoir aller de l’avant. Si le projet est réalisable, il ajoutera une source importante d’énergie propre à nos installations, et nous croyons qu’il permettra d’accroître la capacité d’Énergie NB de façon à fournir de l’électricité à nos clients du Nouveau-Brunswick et possiblement en offrir à des clients en Nouvelle-Angleterre », a déclaré le président-directeur général d’Énergie NB, Gaëtan Thomas. « Nous nous réjouissons à la perspective de discuter des possibilités que présente le projet avec les gens de la région au cours des prochains mois. »

L’ajout d’une deuxième unité à la centrale de Grand-Sault pourrait aider Énergie NB à répondre à ses besoins à long terme en matière d’énergie propre. D’ici 2020, 40 pour cent de ses ventes d’électricité dans la province doit provenir de sources renouvelables.

La capacité de production combinée d’énergie renouvelable de la centrale proposée et de la centrale existante serait de 166 mégawatts. Le projet exigerait la construction de diverses nouvelles structures, notamment d’un deuxième tunnel.

Dans le cadre des engagements pris dans le Plan d’action sur les changements climatiques de 2016, le gouvernement prend des mesures pour augmenter la production d’énergie renouvelable. Le programme d’énergie renouvelable communautaire permet à Énergie NB d'acheter auprès de Premières Nations et d’entités locales jusqu’à 80 mégawatts d'énergie renouvelable produite à petite échelle.

L’agrandissement potentiel de la centrale de Grand-Sault ferait augmenter la production d’énergie à partir de sources renouvelables et pourrait contribuer à réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre. Il pourrait aussi faciliter la participation à d’autres possibilités de développement d’affaires. Par exemple, Énergie NB pourrait présenter une proposition en réponse à l’appel d’offres lancé par l’État du Massachusetts pour un projet d’énergie renouvelable.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS : Marie-Andrée Bolduc, communications, Énergie NB, 506-458-3212.