Skip to main content
Cherchez Le menu

Nouvelles

Énergie NB demande l'autorisation de l'organisme de réglementation pour supprimer une demande de mécanisme de rajustement tarifaire pour les événements météorologiques importants.

2018-03-23


Fredericton, (N.-B.) - Aujourd'hui, Énergie NB a présenté une demande à la Commission de l’énergie et des services publics (CESP) du Nouveau-Brunswick pour supprimer la partie de la demande générale de tarifs de 2018-2019 concernant un mécanisme de rajustement tarifaire pour les événements météorologiques importants.

Le concept de rajustement tarifaire a été soulevé pour la première fois lors de la demande générale de tarifs de 2017-2018, lorsqu'un expert-conseil de l'intervenant public a proposé qu'Énergie NB adopte un mécanisme de rajustement.

« Énergie NB a entendu ses actionnaires et ses clients qui s'inquiètent des répercussions du mécanisme de rajustement tarifaire et nous sommes à l'écoute de ces préoccupations, a déclaré Gaëtan Thomas, président-directeur général d'Énergie NB. Nous reconnaissons que nos clients ne sont pas à l'aise avec l'incertitude qu'un mécanisme de rajustement tarifaire peut créer.»

Le conseil d'administration d'Énergie NB a demandé à la direction de respectueusement obtenir l'autorisation de la CESP pour supprimer cette demande de mécanisme de rajustement tarifaire afin d'explorer toutes les options disponibles pour recouvrer ces coûts et d'engager les parties prenantes dans les discussions sur le sujet.

 

PERSONNE-RESSOURCE DES MÉDIAS: Marie-Andrée Bolduc, Communications Énergie NB, mbolduc@nbpower.com, 506-458-3212.