Skip to main content
Cherchez Le menu

Nouvelles

Mise à jour sur la centrale nucléaire de Point Lepreau

2019-05-16


Fredericton (N.-B.) - La centrale nucléaire de Point Lepreau (CNPL) a été reconnectée au réseau électrique du Nouveau-Brunswick à la suite d’un arrêt d’entretien prévu.

La centrale a été déconnectée du réseau électrique le mois dernier pour effectuer un arrêt d’entretien prévu. Au cours de l’arrêt d’entretien, nous avons réalisé environ 8 500 activités d’entretien sur de l’équipement et des systèmes du côté nucléaire et du côté classique de la centrale afin d’améliorer la fiabilité de l’équipement.

Les arrêts d’entretien prévus ont lieu au même moment que l’augmentation de la production hydroélectrique et la diminution de la demande d’électricité pour aider à compenser la diminution de la contribution de la CNPL aux besoins énergétiques provinciaux. Les arrêts d’entretien prévus constituent un investissement essentiel pour assurer notre capacité à long terme de répondre aux besoins énergétiques des Néo-Brunswickois.

 

Résultats d’exploitation pour CNPL – Exercice financier 2018-2019

Pour l’exercice 2018-2019 se terminant le 31 mars 2019, la centrale nucléaire de Point Lepreau (PLNGS) a enregistré un autre exercice solide, y compris une période de fonctionnement continu de 310 jours entre les arrêts d’entretien prévus. Les résultats pour l’exercice 2018-2019 sont comparables à ceux de l’année dernière, les meilleurs de la centrale depuis 1994.

 

Indices de rendement clés :

Une production annuelle nette de 4,86 TWh (térawattheures) d’électricité à faible teneur en carbone.

La production de la CNPL représente environ 45 % de la production nette totale des centrales d’Énergie NB exercice pour l’exercice financier 2018-2019 (Une heure térawatt équivaut à un million de mégawattheures).

Une période d’exploitation à haute puissance continue de 310 jours entre les arrêts d’entretien prévus. C’est la plus longue période d’exploitation continue en 25 ans.

Le taux d’indisponibilité fortuite de 0,58 % est nettement inférieur à la cible de 4 % et représente le meilleur taux d’indisponibilité fortuite pour la centrale depuis 2004 (Le taux d’indisponibilité fortuite est le rapport de toutes les réductions de puissance par rapport à la production de référence qui n’étaient pas prévues 28 jours à l’avance).

Avec un indice de fiabilité de l’équipement (IFE) de l’industrie nucléaire de 97 %, la centrale a atteint son meilleur score depuis qu’elle a commencé à enregistrer cette mesure en 1995 (IFE est un indice interfonctionnel de 100 points qui évalue la santé et l’état de l’exploitation et la fiabilité de l’équipement au moyen de 18 sous-indices).

La CNPL a réalisé un indice de rendement nucléaire de fin d’année de 91,5 %. Cet indice est le principal indice de rendement nucléaire de l’Association mondiale des exploitants de centrales nucléaires (WANO). C’est le meilleur indice de rendement nucléaire de la centrale depuis le début de son suivi en 1995.

 

À propos de la centrale nucléaire de Point Lepreau

La centrale nucléaire de Point Lepreau fournit 660 mégawatts à la charge de base du réseau électrique du Nouveau-Brunswick. Elle produit suffisamment d’électricité sans émission pour alimenter plus de 333 000 résidences et est un élément fondamental de notre approvisionnement en énergie domestique et de nos exportations. La centrale de Point Lepreau est une composante majeure des actifs de production d’énergie et contribue à l’objectif provincial qui vise à faire en sorte que 75 % de l’énergie utilisée par le Nouveau-Brunswick provienne de sources propres et renouvelables ou ne dégageant aucune émission d’ici 2020.

 

PERSONNE-RESSOURCE DES MÉDIAS : Marc Belliveau, Communications, (506) 458-4203 ou par courriel à l’adresse mbelliveau@nbpower.com.