Skip to main content
Cherchez Le menu

 

Engagement aux Néo-Brunswickois

Nous nous engageons à servir nos communautés. À mesure que la situation de COVID-19 évolue, Énergie NB continuera d'élargir et d'adapter ses services en conséquence, tout en respectant les protocoles de sécurité et de l’éloignement physique.  

Découvrez comment nous soutenons nos clients, et voyez quels services demeurent suspendus.

 

 

 

En tant que Néo-Brunswickois, il est très important pour nous que nous contribuions à la réduction de la propagation du COVID-19.

À mesure que la situation de COVID-19 évolue au Nouveau-Brunswick, nous continuerons d’élargir et d’adapter nos services en conséquence. Nos programmes d’efficacité énergétique commerciale et industrielle, ainsi que notre programme éconergétique pour les nouvelles maisons sont ouverts aux nouvelles inscriptions. Le reste de nos programmes reste suspendu jusqu’à nouvel ordre en raison de la nature à domicile de ce travail.

 

Nouvelles

La ville de Shediac est la première participante au Projet de communauté énergétique intelligente au Nouveau-Brunswick

2019-06-12


Shediac (N.-B.) – La ville de Shediac sera la première communauté à participer au Projet de communauté énergétique intelligente au Nouveau-Brunswick. Énergie NB a reçu aujourd’hui un financement de 5,7 millions de dollars à l’appui d’une nouvelle initiative écologique dans la ville. Ce projet est le premier du genre dans la province et servira de banc d’essai pour les nouvelles technologies en cours de conception par Énergie NB et Siemens Canada. 

Aujourd’hui, Ressources naturelles Canada a annoncé un financement de 10,8 millions de dollars à l’appui de deux projets connexes : l’un se fera dans la ville de Shediac et sera mené par Énergie NB, et l’autre sera fera dans la ville d’Amherst et sera mené par Énergie N.-É. Le financement provient du Programme des réseaux intelligents de Ressources naturelles Canada de 100 millions de dollars.  

« Notre objectif est d’éliminer progressivement les 20 à 25 % de notre production d’électricité qui émet encore du carbone afin de répondre aux besoins futurs de nos clients de manière sûre, fiable et économique, tout en protégeant nos clients contre d’importantes augmentations tarifaires qui ont eu lieu ailleurs dans le cadre de cette transition, a déclaré Gaëtan Thomas, président-directeur général d’Énergie NB. La seule façon d’avoir un avenir entièrement renouvelable est en intégrant au réseau les technologies de réseau intelligent qui y facilitent l’intégration des sources d’énergie renouvelable à petite échelle. Ce projet pilote permettra de faire la mise à l’essai de l’intégration de l’énergie solaire, du stockage dans les batteries, et d’autres technologies intelligentes dans les maisons des clients. »

Ce nouveau financement permettra aux partenaires de concrétiser la vision des projets du réseau intelligent atlantique. L’objectif est d’abord de développer des technologies de réseau intelligent qui permettront d’accélérer l’adoption de nouvelles technologies de stockage et d’énergie renouvelable et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, puis d’en faire la démonstration. Les travaux permettront aux services publics provinciaux de réduire la durée des pannes, de mieux intégrer au réseau électrique les actifs d’énergie renouvelable appartenant aux clients, d’améliorer la résilience et l’autosuffisance des communautés individuelles, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de protéger les clients contre les augmentations tarifaires potentielles liées à l’adoption des nouvelles technologies.

« Ces investissements intelligents dans les infrastructures électriques permettent de construire un réseau plus fort et plus résilient et aident à établir de meilleures connexions entre les communautés, a déclaré la députée fédérale de Fundy Royal, Alaina Lockhart, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Amarjeet Sohi. L’intégration de sources d’énergie renouvelable, de compteurs intelligents et de stockage dans des batteries dans les maisons et les entreprises au Canada permettra un réel changement en matière de réduction des émissions et favorisera la sensibilisation à la consommation d’énergie. »

Les services publics travailleront également avec les clients pour les aider à gérer leur consommation d’énergie et pour faire l’essai de nouvelles options de tarification de l’électricité. Chaque service public se concentrera sur des aspects légèrement différents de la mise à l’essai afin que les résultats et les leçons retenues puissent être partagés entre les deux provinces. La participation d’Énergie N.-É. est conditionnelle à l’approbation de la Commission des services publics et d’examen de la Nouvelle-Écosse.

À Shediac, 500 maisons seront sélectionnées pour l’essai de différentes technologies, comme les thermostats intelligents, les panneaux solaires sur les toits, les chauffe-eau intelligents et le stockage dans des batteries à domicile. Le service public mettra également l’accent sur les problèmes potentiels de cybersécurité que peuvent poser les appareils connectés au réseau. Il testera divers schémas tarifaires. À Amherst, l’accent sera mis sur l’utilisation commerciale. L’installation de panneaux solaires avec stockage dans des batteries sur un nombre d’immeubles commerciaux permettra de mieux gérer la demande des clients et les besoins en matière de fiabilité. L’infrastructure de recharge pour véhicules électriques sera également mise à l’essai dans le but d’optimiser la recharge dans la communauté. La construction d’un parc solaire dans chaque communauté permettra d’intégrer davantage d’énergie verte au réseau, tout en permettant aux deux services publics d’acquérir une expérience précieuse de gestion de production solaire à cette échelle.

« Nos clients comptent sur nous pour une énergie fiable, abordable et propre. Alors que nous continuons à diriger le Canada dans la réduction des émissions de carbone, nous avons besoin de solutions innovantes pour intégrer de nouvelles sources d’énergie à notre réseau, a déclaré Karen Hutt, présidente-directrice générale d’Énergie N.-É. Sous réserve de l’approbation de notre organisme de réglementation, l’investissement dans le projet de réseau intelligent d’Amherst nous aidera à mieux intégrer les nouvelles technologies afin de mieux servir nos clients et à présenter Amherst comme une communauté progressive en matière d’énergie intelligente. »

À partir de la semaine prochaine, Énergie NB commencera à recruter des propriétaires de Shediac pour participer au projet, dont la phase 1 exige environ 1 000 participants. Le 18 juin, Énergie NB organisera une séance portes ouvertes à Shediac afin de fournir de plus amples détails aux membres du public et aux résidents qui souhaitent s’inscrire.

Ce partenariat interprovincial appuie l’engagement des premiers ministres de l’Atlantique et du gouvernement fédéral envers l’élaboration de la feuille de route de l’énergie propre pour le Canada atlantique.

Les projets font partie de l’initiative du réseau intelligent atlantique de 92,7 millions de dollars, amorcée par Énergie NB, Siemens Canada, et NS Power. Le 29 janvier 2019, à Fredericton, on a annoncé un financement de 35,7 millions de dollars de la part d’Innovation, Science et Développement économique Canada pour le projet.   

Le programme du réseau intelligent fait partie du plan Investir dans le Canada : Le plan d’infrastructure à long terme du Canada.


Faits en bref :

  • Dans le cadre du plan d’infrastructure Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets de transport en commun, des infrastructures vertes, des infrastructures sociales, des voies de commerce et de transport et des communautés rurales et nordiques du Canada.
  • Parallèlement au projet du réseau intelligent atlantique récemment annoncé et financé par Innovation, Science et Développement économique Canada, le projet Innovation collaborative du réseau pour les communautés énergétiques intelligentes de l’Atlantique encouragera l’investissement et l’innovation dans le but de créer un centre de réseau intelligent dans la région.

 

Liens connexes :

 

PERSONNES-RESSOURCES DES MÉDIAS:

Sheila Lagacé, communications, Énergie NB, 506-458-4375 ou SLagace@nbpower.com

Relations avec les médias : Ressources naturelles Canada, Ottawa, 343-292-6100, NRCan.media_relations-media_relations.RNCan@canada.ca

Vanessa Adams, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Ressources naturelles, 343-543-7645, Vanessa.Adams@canada.ca