Skip to main content
Cherchez Le menu

Engagement aux Néo-Brunswickois

Nous nous engageons à servir nos communautés. À mesure que la situation de COVID-19 évolue, Énergie NB continuera d'élargir et d'adapter ses services en conséquence, tout en respectant les protocoles de sécurité et de l’éloignement physique.  

Découvrez comment nous soutenons nos clients, et voyez quels services demeurent suspendus.

 

Notre engagement envers les Néo-Brunswickois

Les Néo-Brunswickois peuvent recommencer à tirer parti de nos programmes d’efficacité énergétique pour les entreprises commerciales et industrielles. Le programme de sensibilisation communautaire demeure suspendu jusqu’à nouvel ordre. Nous poursuivons nos efforts pour réduire la propagation du COVID-19 en respectant les protocoles de sécurité et de l’éloignement physique.

Nouvelles

La préparation aux tempêtes commence à la maison

2019-11-04


SAINT JOHN (GNB) – La Semaine de préparation aux tempêtes, qui se déroule du 3 au 9 novembre, est l’occasion de rappeler aux gens du Nouveau-Brunswick qu’ils doivent se préparer aux situations d’urgence.

La semaine est soulignée par le gouvernement provincial et l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, en partenariat avec Énergie NB, Saint John Energy et la Croix-Rouge canadienne.

« Nous n’avons aucun contrôle sur la quantité de neige qui tombera ou sur le niveau qu’atteindra un cours d’eau », a déclaré le ministre de la Sécurité publique, Carl Urquhart. « Cependant, nous pouvons prendre des mesures pour informer les gens afin qu’ils soient prêts à affronter des événements météorologiques extrêmes. On ne le répétera jamais assez : la préparation commence à la maison. Heureusement, nous constatons que les gens prennent des mesures pour veiller à ce que leur famille, leur communauté et eux-mêmes soient bien préparés. »

Une bonne préparation à des situations d’urgence compte trois principales composantes :

  • Connaître les risques : Les gens du Nouveau-Brunswick devraient évaluer les sortes d’urgences qui peuvent avoir une incidence sur leur famille et leur communauté. Connaître les risques peut les aider à mieux se préparer à toute catastrophe comme les tempêtes, les inondations, les déraillements de train, les pannes de courant ou d’autres événements.
  • Préparer un plan d’urgence : Tous les foyers ont besoin d’un plan d’urgence. Il aidera les familles à savoir quoi faire en situation d’urgence, et il faut moins de 30 minutes pour en élaborer un. Les membres de la famille devraient prendre le temps de discuter pour établir un point de rencontre; savoir comment se rejoindre; et savoir quoi faire dans différentes situations. Il faut mettre ce plan par écrit et en conserver une copie dans un endroit sûr.
  • Avoir une trousse d’urgence : Les gens du Nouveau-Brunswick devraient avoir tout ce dont ils ont besoin pour eux et leur famille pour une période d’au moins 72 heures : de l’eau, de la nourriture, des lampes de poche, une radio, des piles, une trousse de premiers soins, des médicaments sur ordonnance, des préparations pour nourrissons et de l’argent comptant (puisque les guichets automatiques pourraient ne pas fonctionner en temps de crise).

« Nous avons été confrontés à plusieurs événements météorologiques importants cette année, y compris des tempêtes de neige, un ouragan et des inondations », a dit le directeur de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, Greg MacCallum. « Une des leçons que nous avons tirées de ces événements est la nécessité d’être prêts à longueur d’année. »

Le président-directeur général d’Énergie NB, Gaëtan Thomas, a indiqué que ses collègues sont ravis de s’associer à l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick et aux autres organismes, cette année, dans le cadre du projet de préparation aux tempêtes.

« Comme c’est le cas ici à Énergie NB, le travail d’équipe est essentiel pour nous permettre de réussir, a affirmé M. Thomas. Avec nos partenaires que sont l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, la Croix-Rouge canadienne et les services publics municipaux, nous seront en mesure de travailler ensemble pour rappeler aux gens du Nouveau-Brunswick l’importance d’être bien préparé pour faire face à toute situation qui pourrait survenir durant ces événements météorologiques. Plus que tout, nous voulons que tous les Néo-Brunswickois soient en sécurité, et c’est exactement le but de cette campagne. »

L’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick rappelle aux Néo-Brunswickois que lorsque qu’une tempête cause des interruptions de courant, il peut s’écouler un certain temps, selon la gravité de la situation, avant que les services publics de partout dans la province puissent procéder au rebranchement de tous les clients.

« Souvent, ce n’est pas la tempête elle-même qui représente le plus grand risque pour la sécurité, mais bien la manière dont elle est gérée », a déclaré le président et chef de la direction de Saint John Energy, Ray Robinson. « Il nous revient de rétablir le courant les plus rapidement possible et de la manière la plus sécuritaire possible, et de réparer les dommages. En cas de situations graves, nous demandons aux résidents d’être patients et de prendre les mesures nécessaires pour être prêts. Si chacun y met du sien, cela aura des répercussions positives sur les résultats. »

Un guide de 72 heures est disponible en ligne. Il contient des renseignements utiles pour aider les familles à préparer une trousse d’urgence et un plan d’urgence.

L’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick assure la coordination de la préparation en cas d’urgence. Elle coordonne également les opérations provinciales d’intervention en cas d’urgence et assure la gestion des programmes d’aide financière en cas de catastrophe. Elle travaille à l’échelle provinciale, régionale et municipale afin de s’assurer que les communautés sont protégées durant toutes les étapes d’une situation d’urgence.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :

Geoffrey Downey, communications, ministère de la Sécurité publique, 506-453-2039, geoffrey.downey@gnb.ca.