Skip to main content
Cherchez Le menu
Blogue
  • «
  • 1
  • »

Responsables de la surveillance: Oiseaux migrateurs à la centrale de Point Lepreau

mai 14 2015, 15:47

Migratory Birds


La minuterie de cuisine sonne
; la pause est maintenant terminée.

Jim Wilson et Gail Taylor surveillent le ciel gris pour repérer une formation de taches foncées ou en forme de V à l’aide de leurs jumelles. Tous deux sont membres du Club des naturalistes de Saint John, une organisation à but non lucratif qui fournit des volontaires pour compter les oiseaux migrateurs à la centrale de Point Lepreau depuis les 20 dernières années.

Le club a choisi de construire l'observatoire à Point Lepreau, en raison de la façon dont l’emplacement se rend plus loin sur l’eau que d'autres endroits le long de la rive sud du Nouveau-Brunswick. Énergie NB a travaillé en étroite collaboration avec le club au cours des 20 dernières années pour qu'ils aient un accès sécuritaire à l'observatoire, qui est situé sur la propriété de la centrale.

« Notre relation avec Énergie NB est merveilleuse, déclare Jim. Nous sommes très reconnaissants de cette belle relation qui dure depuis plus de 19 années.»

Énergie NB respecte le plan de protection aviaire et travaille en étroite collaboration avec le ministère des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick afin de protéger et de conserver les différentes espèces d'oiseaux migratoires (p.ex. les oiseaux de mer, le balbuzard pêcheur) près des installations électriques d’Énergie NB pendant la saison de nidification.

C’est plus que simplement observer les oiseaux


Lorsque le club a décidé de construire l’observatoire, les renseignements sur les espèces et le nombre d'oiseaux marins migrateurs le long de la rive sud du Nouveau-Brunswick étaient limités. Maintenant, l'information qu'ils recueillent est envoyée au Service canadien de la faune, qui fait partie d'Environnement Canada.

Les données recueillies pendant les 20 dernières années indiquent une baisse de 3-4% du nombre d'oiseaux, déclare Jim. Les métaux lourds provenant des déchets industriels ou même de petits déversements de pétrole dans le Nord du Canada sont difficiles à mesurer, mais auront un effet sur la population d'oiseaux au fil du temps. Un grand déversement devant les côtes du Nouveau-Brunswick pourrait rester pendant des semaines dans la baie en raison des courants d'eau et pourrait avoir des effets dévastateurs si cela se produit pendant les périodes de pointe de la migration.

Le Service canadien de la faune soutient également les efforts du Club des naturalistes de Saint John avec des matériaux d'enregistrement et du financement pour embaucher un compteur d'oiseaux expérimenté pour six semaines pendant la période de huit semaine de comptage; un emploi pour un lève-tôt, puisque la tache se déroule à partir du lever du soleil jusqu'à 22 heures.

Le compteur embauché aide les bénévoles à identifier les oiseaux par leurs formes, couleurs, motifs de vol et cadence (le rythme de la rapidité de leurs ailes quand elles se déplacent). Généralement, les mâles montrent leurs couleurs vives, déclare Jim, tandis que les femelles ont des plumes brunes inégales qui servent de camouflage quand elles couvent leurs œufs.

Suivre les oiseaux


À des intervalles de 15 minutes de comptage et 15 minutes de pause, Jim et Gail passent leur journée dans la cabane au chaud tandis que les vagues de la marée rugissent vers le rivage rocailleux.

« Et voici, les macreuses arrivent » déclare Gail, alors que tous les deux dirigent leurs jumelles vers la droite.

D'abord, un groupe de 40 oiseaux survolent le poste qui sert de repère. Puis 50 autres oiseaux survolent le point de repère, puis le nombre augmente à 60, à 100 et en moins de deux minutes, le nombre atteint 450 oiseaux. Jim et Gail comptent par dizaines afin de ne pas perdre le compte en face d’un tel montant d'oiseaux. Ensuite, la minuterie de cuisine sonne. Une fois l’intervalle de 15 minutes écoulée, tous les oiseaux qui survoleront le point de repère pendant l’intervalle de la pause de 15 minutes ne seront pas enregistrés, peu importe le nombre. Pour Gail et Jim, de fervents amateurs d'oiseaux, c’est difficile de les laisser passer sans les compter.

« Vous ne savez jamais ce qui va survoler », déclare Jim, espérant toujours pour un eider à tête grise, un oiseau qui niche dans le Haut-Arctique et qui vient rarement vers les rives du Nouveau-Brunswick.

Alors, il saisit ses jumelles pour surveiller une autre volée d’oiseau.

Vous trouverez d’autres photos sur la page Flickr d’Énergie NB

 

Bricoleur du dimanche: Comment rester en sécurité tout en travaillant près de l'électricité

mai 14 2015, 14:01

Weekend Warriors

La longue fin de semaine approche et c’est le moment idéal pour sortir dehors et redonner un peu de vie à votre cour arrière à la suite d’un long hiver. Que vous ayez l'intention d’élaguer vos arbustes, de nettoyer les gouttières ou de préparer votre chalet pour l'été, votre travail pourrait se situer près des lignes électriques.

Regardez en haut et aux alentours pour vérifier s’il y a des lignes électriques avant de commencer vos travaux autour de la maison pendant cette longue fin de semaine. Le danger que présentent les lignes peut blesser ou même tuer. En gardant cela à l'esprit, vous et votre famille passerez une longue fin de semaine productive, agréable et sécuritaire.

La préparation de votre chalet

Si vous allez préparer votre chalet pour l'été, assurez-vous de vérifier s’il y a des lignes électriques endommagées ou qui sont tombées pendant les mois d'hiver. Si vous voyez une ligne tombée ou endommagée, un arbre penché ou tombé sur une ligne, demeurez à une distance sécuritaire et appelez-nous au 1 800 663 6272 pour couper l’alimentation électrique et résoudre le problème.

  • Ne jamais s’approcher ou toucher des arbres qui sont en contact avec des lignes électriques.
  • Traiter toutes les lignes tombées comme si elles étaient sous tension. Demeurer à une distance d'au moins 10 mètres (environ la longueur d'un autobus) des lignes et de tout ce qu'elles touchent, y compris les flaques d'eau et les clôtures.
  • Ne jamais tenter de réparer les lignes électriques endommagées ou d'enlever des branches d'arbres sur les lignes électriques.

Les lignes ne sont pas endommagées, mais l'eau est entrée dans votre chalet?

Veuillez utiliser cette liste de vérification:

  • Vérifiez si votre panneau électrique a été endommagé. S’il est endommagé, il devra être remplacé
  • Si votre chauffe-eau a été endommagé par l'eau, appelez-nous et nous enverrons un spécialiste pour le vérifier.
  • Appelez-nous pour un débranchement d'urgence de sorte que l’équipement puisse être remplacé en toute sécurité.
  • Un inspecteur électrique du Service d'inspection technique du ministère de la Sécurité publique ou un électricien agréé doit vérifier votre panneau électrique et le câblage et vous informer de ce qui doit être effectué avant le branchement.
  • L'inspecteur ou l'électricien remplira les permis nécessaires, complétera le travail et une fois qu'il a confirmé que tous les codes sont respectés, il attachera une étiquette à votre compteur et appellera Énergie NB afin de vous brancher au réseau électrique.

Le nettoyage de la cour arrière

Vous avez besoin de nettoyer les gouttières? Assurez-vous que votre échelle est à la bonne hauteur pour facilement effectuer votre travail en toute sécurité. S’il y a des lignes électriques à proximité, gardez une distance d’au moins trois pieds entre l’échelle et la ligne. Si votre échelle est trop proche, un arc électrique peut se produire, ce qui pourrait entraîner des blessures graves. Voici un exemple d'arcs électriques.

Si vous avez besoin d’élaguer des arbres à proximité d'une ligne électrique, appelez-nous avant de commencer. Si un arbre entre en contact avec une ligne, ne tentez pas de le retirer ou de l’élaguer.

Vous avez besoin d'un cordon d'alimentation pour vos outils électriques? Vérifiez vos cordons pour des fissures qui peuvent exposer un fil car cela peut provoquer un choc grave. Si vous vous rendez à la quincaillerie pour acheter un nouveau cordon, assurez-vous qu'il puisse être utilisé à l’extérieur et qu’il soit homologué CSA.

Avant de commencer un grand projet de construction, appelez-nous pour nous informer, nous pouvons évaluer la zone, couper l’alimentation des lignes, trouver les câbles souterrains et vous aider à rendre votre chantier aussi sécuritaire que possible.

 

Que faites-vous pour rester en sécurité tout en effectuant des travaux lors d’une longue fin de semaine? Nous vous invitons à utiliser la section ci-dessous pour nous fournir vos commentaires.

Connaître vos arbres: Guide d'Énergie NB sur la plantation d'arbres

mai 5 2015, 13:56

Tree Planting

Les arbres embellissent nos communautés et nos propriétés. Planter des arbres peut également ajouter de la valeur à votre propriété tout en embellissant votre terrain.

Il existe plusieurs raisons de planter des arbres et des arbustes sur votre propriété. Utilisez ce guide pour connaître les arbres et les arbustes qui correspondent le mieux à vos besoins.

Planter les bons arbres et arbustes au bon endroit

Planter le bon arbre au bon endroit est non seulement important pour embellir votre propriété, mais cela contribue également à prévenir l’entretien dispendieux, les dommages à votre maison et les pannes de courant.

Saviez-vous que planter des arbres au bon endroit près de votre maison peut également améliorer l'efficacité énergétique de votre maison? Planter des conifères au nord et à l'ouest de votre maison peut vous protéger contre les vents froids d'hiver. En été, vous pouvez également réduire le besoin de refroidir votre maison si vous plantez des arbres à feuilles caduques à l'ouest et au sud-ouest. Les arbres à feuilles caduques aident à garder la chaleur du soleil en été et laissent entrer cette chaleur durant les froids mois d'hiver.

Où planter

Avant d'envisager l'endroit où planter, n’oubliez pas de regarder en haut, en bas et aux alentours pour voir si la zone où vous voulez planter un nouvel arbre n’est pas trop près des lignes ou de l'équipement d'Énergie NB. Voici quelques conseils pour vous aider à déterminer l’endroit où planter un arbre ou un arbuste sur votre propriété.

 

Zone 1 Zone de plantation des arbustes qui peuvent être plantés sous les lignes ou près de celles-ci. On les plantera dans la zone de 4,5 mètres (15 pieds) qui entoure les lignes aériennes. Rien ne doit être planté à moins de 3 mètres de poteaux, haubans ou autres structures car cela pourrait entraver les travaux d'entretien et les inspections.

Zone 2 Zone de plantation des petits arbres. Planter les arbres de taille moyenne (4,5 à 10,5 mètres) qui ne pousseront pas plus haut que 9 mètres ou l'un des arbustes énumérés dans la zone 1.

Zone 3 Zone de plantation des arbres moyens qui peuvent être plantés de 10,5 mètres à 13,5 mètres de la ligne. Cela comprend des arbres qui poussent jusqu'à une hauteur de 21 mètres, ou de petits arbres et arbustes énumérés dans les sites 1 et 2.

Zone 4 Zone de plantation des grands arbres qui peuvent se développer à plus de 21 mètres de hauteur et qui ne doivent pas être plantés à moins de 13,5 mètres des lignes.

Landscape New Brunswick vous recommande de planter les espèces d'arbres et d’arbustes suivants dans ces zones.

Zones à éviter

  • Ne jamais planter des arbres ou des vignes grimpantes directement sous les lignes électriques ou des lignes de services publics ou de l'équipement. Veuillez plutôt considérer de petits arbustes à croissance lente.
  • Évitez de planter à proximité des bâtiments, des trottoirs, des routes, des lampadaires ou des panneaux.
  • Assurez-vous de laisser un espace d'un demi-mètre entre les plantes, les arbustes ou les arbres à maturité et l'équipement installé au sol (comme les transformateurs, les commutateurs et les caissons métalliques verts reposant sur une dalle de béton) pour s'assurer qu'il peut être réparé en toute sécurité.

Sécurité

Avant de creuser pour planter un arbre sur votre propriété, assurez-vous de nous appeler au moins deux jours avant de creuser. Un représentant d'Énergie NB se rendra sur votre site et marquera l'emplacement des lignes souterraines. Ces lignes peuvent causer des blessures graves.

Consulter les spécialistes

Communiquer avec les spécialistes de votre pépinière locale ou les gens chez Landscape New Brunswick pour en savoir plus sur l'arbre ou l'arbuste que vous songez planter. Ils savent à quel point les arbres et les arbustes atteignent leur maturité et quel type correspond le mieux à vos besoins.

  • «
  • 1
  • »
RSS