Skip to main content
Cherchez Le menu

Sécurité autour des centrales nucléaires

L’énergie nucléaire est-elle sécuritaire?

En plus de 40 ans d'utilisation d'énergie nucléaire au Canada, aucun membre du public n’a été blessé à la suite d'une fuite de rayonnement à partir d'une installation de production d'énergie ou de stockage de déchets nucléaires.

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) est l'organisme de réglementation fédéral chargé de protéger la sécurité nationale contre les risques associés à l'énergie et aux matières nucléaires.

Toutes les centrales nucléaires canadiennes doivent détenir un permis de la CCSN pour opérer et elles sont suivies quotidiennement par les membres de la CCSN affectés à chaque site.

Sûreté radiologique

La centrale nucléaire de Point Lepreau opère un réacteur CANDU, qui est parmi les plus sécuritaires dans le monde puisqu’il est conçu autour des quatre piliers suivants :

  • Redondance - en utilisant au moins deux composants ou systèmes pour une fonction particulière afin que l'un soit disponible si l'autre ne l’est pas.
  • Diversité - en utilisant deux méthodes physiques ou fonctionnelles différentes pour une fonction particulière au cas où il y aurait des failles dans l’une des deux méthodes.
  • Séparation - l'utilisation de barrières ou d’espace pour séparer des composants ou des systèmes qui effectuent une fonction particulière.
  • Protection - certifier tous les systèmes de sécurité au niveau sismique et environnemental, ainsi que l'équipement et les structures nécessaires pour soutenir la sécurité.

Il y a un système d’alimentation de secours et une salle de contrôle de sauvegarde. Les réacteurs CANDU sont également équipés de quatre systèmes de sécurité spéciale, qui sont conçus pour fonctionner en cas d'incident ou de panne de l'équipement graves. Chacun de ces systèmes fonctionne de façon indépendante.

Protection contre les radiations

Le rayonnement est le processus d'émission de l'énergie sous forme d'ondes ou de particules qui existe depuis bien longtemps avant que la vie ne commence sur terre. Un Canadien moyen reçoit annuellement de trois à cinq millisieverts, la mesure de base de rayonnement, provenant de l'environnement naturel. La dose totale de radiation causée par les émissions de la centrale nucléaire de Point Lepreau - Fiche de reseignements.

Les travailleurs de la centrale nucléaire de Point Lepreau reçoivent une formation spécifique en matière de radioprotection, comment la mesurer et la détecter, et comment s’en protéger.

Nos lignes directrices du programme de radioprotection suivent les règlements fédéraux et provinciaux, et ont été approuvées par la Commission canadienne de sûreté nucléaire, notre organisme de réglementation.

La protection de l’environnement

La centrale nucléaire de Point Lepreau est fière de son exploitation sans émissions. En tant que bons gestionnaires de l'environnement, nous avons mis en place d’importants programmes de surveillance afin de veiller à ce que nous soyons en conformité avec les exigences du permis d’exploitation et de la réglementation.

La centrale dispose d'un système de gestion de l'environnement (SGE) complet, certifié ISO 14001 de l’Organisation internationale de normalisation.  Le SGE est lié à d'autres processus de la centrale pour assurer le respect de toutes les exigences.

L'objectif du SGE est d’aider la centrale nucléaire à gérer ses responsabilités environnementales de façon systématique.  Il contribue à l'amélioration du rendement environnemental, au respect des engagements réglementaires sur le plan environnemental et à la réalisation des objectifs environnementaux.  Le SGE s'applique à l’exploitation et aux activités physiques qui ont lieu à la centrale nucléaire de Point Lepreau ainsi qu’aux sites autorisés de la central.