Skip to main content
Cherchez Le menu

Engagement aux Néo-Brunswickois

Nous nous engageons à servir nos communautés. À mesure que la situation de COVID-19 évolue, Énergie NB continuera d'élargir et d'adapter ses services en conséquence, tout en respectant les protocoles de sécurité et de l’éloignement physique.  

Découvrez comment nous soutenons nos clients, et voyez quels services demeurent suspendus.

 

Notre engagement envers les Néo-Brunswickois

Les Néo-Brunswickois peuvent recommencer à tirer parti de nos programmes d’efficacité énergétique pour les entreprises commerciales et industrielles. Le programme de sensibilisation communautaire demeure suspendu jusqu’à nouvel ordre. Nous poursuivons nos efforts pour réduire la propagation du COVID-19 en respectant les protocoles de sécurité et de l’éloignement physique.

Blogue

Kathleen Duguay reçoit un prix national en reconnaissance de sa contribution à l’éducation et à la communication dans le domaine nucléaire

juillet 7 2020, 11:44

Kathleen Duguay Receives National Award Recognizing her Contributions to Nuclear Education and Communication

Demandez à n’importe qui dans la communauté autour de la centrale nucléaire de Point Lepreau qui est la personne-ressource sur des questions au sujet de la centrale et 99 % vont vous diriger vers Kathleen Duguay.

À titre de chef des Affaires communautaires et du Protocole règlementaire nucléaire d’Énergie NB, elle est souvent le « visage » de la centrale et a favorisé de nombreuses relations importantes avec les résidents, les communautés des Premières nations et les parties prenantes des régions environnantes.

Kathleen a récemment reçu un prix national en éducation et communication de la Société nucléaire canadienne (CSN) et de l’Association nucléaire canadienne (ANC) en reconnaissance de sa carrière exceptionnelle.

Au cours de ses 32 années à Énergie NB, Kathleen a démontré un engagement soutenu et sans équivoque à l’éducation et la communication externe au sujet de l’énergie nucléaire et de l’exploitation de la centrale nucléaire de Point Lepreau. Son travail a permis de créer et d’entretenir « l’acceptabilité sociale » de la centrale. Grâce à sa capacité naturelle d’écouter activement et de créer des liens avec les gens, Kathleen a su donner un visage amical à la communauté nucléaire au Nouveau-Brunswick.

Son incroyable capacité à créer des relations avec une diversité de groupes et de personnes lui a permis de gagner la confiance et le respect, au fils des ans, de divers intervenants et titulaires de droit aux niveaux local, provincial, national et international, y compris les Premières nations, les groupes d’intérêts spéciaux, les communautés locales, le grand public, les travailleurs, les entrepreneurs, le gouvernement, les organismes de règlementation et les médias.

Kathleen est une chef de file dans l’industrie en matière de relations communautaires ayant cultivé des racines profondes partout au Nouveau-Brunswick. En étant transparente, fiable et accessible, elle a établi des relations durables avec tout le monde, du pêcheur de homards qui travaille dans les eaux près de Point Lepreau aux membres des communautés des Premières nations de tous les coins de la province.

La création d’un comité de liaison sur les relations communautaires à Point Lepreau est un excellent exemple de son engagement ferme envers la transparence et l’éducation en matière nucléaire. Au cours des 25 dernières années, le comité a servi comme véhicule d’échange d’information entre les communautés avoisinantes et la centrale. Le fait que Kathleen ait coprésidée ce comité pour plus de deux décennies est un exploit en soi.

« Veiller à ce que nos voisins sachent ce qui se passe à la centrale est l’une des plus importantes fonctions », déclare Kathleen. « Les relations que nous avons créées avec les membres du comité sont fondées sur la confiance, le respect et la transparence. Les membres savent qu’ils peuvent compter sur nous pour des mises à jour honnêtes et en temps opportun sur les choses qui leur tiennent à cœur. Grâce à ce comité et d’autres activités, nous démontrons notre responsabilité personnelle à l’égard de l’engagement communautaire. »

Le travail de Kathleen a joué un rôle important en apportant une perspective extérieure à l’industrie nucléaire, afin d’améliorer la prise de conscience et la compréhension, et en influençant la façon dont les affaires sont menées. Dans le cadre du programme de communication publique de Point Lepreau, elle a conçu plusieurs bulletins d’informations, brochures, documents ciblés à l’âge scolaire, mises à jour et vidéos qui mettent en valeur la centrale tout au long de son cycle de vie, en mettant fortement l’accent sur la sécurité des travailleurs, la communauté et l’environnement.

Pour plusieurs années, Kathleen était gestionnaire des relations avec les médias et porte-parole d’Énergie NB, partageant l’histoire de l’entreprise avec les médias locaux, provinciaux et nationaux. À ce titre, elle a aussi dirigé les efforts de communications et de relations communautaires pendant la mise à jour de la centrale nucléaire de Point Lepreau.

Elle a géré des programmes de relations communautaires pour d’autres initiatives et des projets d’Énergie NB partout dans la province. Kathleen n’est pas étrangère à l’intérieur de la centrale nucléaire puisqu’elle a commencé sa carrière à Point Lepreau, où elle a tenu le poste d’adjointe à la radioprotection et de la gestion du rendement humain. Elle est aussi une membre chevronnée de l’équipe d’intervention d’urgence du commandement des incidents de la centrale.

Néo-Brunswickoise jusqu’à la moelle, Kathleen est aussi une bénévole active dans sa communauté où elle a apporté ses habiletés en communication et son amour pour le Nouveau-Brunswick à toutes sortes d’initiatives importantes au profit de sa communauté.

Les lauréats des Prix canadiens pour contributions nucléaires exceptionnelles sont nommés par leurs collègues, les membres de leur communauté et des pairs dans le domaine nucléaire pour leadership, leur dévouement et leur passion pour l’énergie nucléaire. De plus amples renseignements sur les lauréats de cette année sont disponibles dans un communiqué conjoint publié en juin.

Tous les employés d’Énergie NB tiennent à féliciter Kathleen pour son prix bien mérité et pour sa carrière exceptionnelle au service des clients et de l’industrie.

Gaëtan Thomas reçoit un prix national pour sa contribution à l’avancement de l’énergie nucléaire

juin 29 2020, 15:06

Gaetan Thomas honoured with national award for contribution to advancement of nuclear energy

Gaëtan Thomas, ancien président-directeur général d’Énergie NB, a récemment reçu un prix national pour souligner son leadership à la centrale nucléaire de Point Lepreau et sa contribution au positionnement d’Énergie NB comme chef de file national dans la conception de petits réacteurs modulaires avancés (PRM).

Il a reçu le prix Ian McRae, qui est décerné chaque année par la Société nucléaire canadienne (CSN) et l’Association nucléaire canadienne (ANC), afin de reconnaître la contribution d’une personne à l’avancement général de l’énergie nucléaire au Canada par la gestion, l’administration, la médecine, la communication et les arts.

« J’ai toujours cru que l’excellence commence avec de l’amour et de la passion pour ce que vous faites, déclare monsieur Thomas. Je suis honoré de recevoir ce prix, mais je tiens à souligner le travail acharné, le leadership et l’expertise de centaines d’employés dévoués au secteur nucléaire d’Énergie NB qui ont contribué à faire du Nouveau-Brunswick un chef de file mondial dans l’industrie nucléaire. J’ai toujours été en faveur du travail d’équipe, car c’est au travail d’équipe que chacun doit ses plus grandes réalisations et que nous sommes devenus un chef de file dans notre domaine grâce aux Néo-Brunswickois qui travaillent tous les jours pour atteindre l’excellence ».

Tout au long de sa carrière de 38 ans chez Énergie NB, monsieur Thomas a fait progresser l’énergie nucléaire de plusieurs façons par le biais de différents rôles. Avant son mandat de 10 ans en tant que président-directeur général d’Énergie NB, il a occupé le poste de chef de l’Exploitation nucléaire et de vice-président Nucléaire. En 2008, il fut nommé président du conseil d’administration générale de l’Association mondiale des exploitants de centrales nucléaires (WANO) — Atlanta.

Au cours des dernières années, il a joué un rôle déterminant à positionner Énergie NB en tant que chef de file dans la conception et le déploiement de petits réacteurs modulaires avancés (PRM). Avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick, il a travaillé avec succès à encourager les investissements dans la technologie des PRM.

« Je suis très fier du travail accompli pendant mon séjour à Énergie NB pour faire du Nouveau-Brunswick un chef de file dans l’avenir de l’énergie nucléaire au Canada et ici au Nouveau-Brunswick, a déclaré monsieur Thomas. Les petits réacteurs modulaires sont la prochaine génération de technologie nucléaire grâce à leur capacité de produire une électricité à faibles émissions de carbone de manière sécuritaire, fiable et peu coûteuse. Ils offrent une grande flexibilité d’utilisation à l’intérieur du réseau électrique de la province ».

Il a mené son équipe tout au long de la réalisation de plusieurs grands projets, incluant la mise à neuf de Point Lepreau, en permettant de prolonger la vie utile de plus de 30 ans. En 2019, sous la gouverne de monsieur Thomas, la centrale de Point Lepreau a aussi atteint les normes les plus élevées de l’industrie selon les évaluations de l’Institute of Nuclear Power Operations (INPO).

La centrale de Point Lepreau et ses employés continuent de faire partie du tissu du Nouveau-Brunswick — vivant et travaillant dans les communautés partout dans la province, tout en stimulant l’économie et en produisant de l’énergie qui soutient la vie quotidienne du Nouveau-Brunswick.

Les lauréats des Prix canadiens pour contributions nucléaires exceptionnelles sont nommés par leurs collègues, les membres de leur communauté et des pairs dans le domaine nucléaire pour leadership, leur dévouement et leur passion pour l’énergie nucléaire.

De plus amples renseignements sur les lauréats de cette année sont disponibles dans un communiqué conjoint publié plus tôt ce mois-ci.

Toutes les personnes chez Énergie NB tiennent à féliciter monsieur Thomas pour son prix bien mérité et pour sa carrière exceptionnelle au service des clients et de l’industrie.

Des travaux à haute altitude visent à assurer la sécurité des oiseaux migrateurs

décembre 23 2019, 10:06

High flying work aims to keep migratory birds safe

Ce n'est pas tous les jours que vous vous trouvez en vol stationnaire à des centaines de mètres au-dessus du sol attaché sur le côté d'un hélicoptère.

Depuis deux semaines, cela fait partie des tâches d’un groupe de monteurs de lignes sous tension.

Quelle est cette tâche? L’installation de deux types de pare-oiseaux sur 25 km de lignes de transport de Memramcook à Sackville, au Nouveau-Brunswick. Le premier pare-oiseaux est jaune et enroulé que les monteurs de lignes sous tension installent sur des lignes de 138 kV. Le deuxième pare-oiseaux ressemble à une petite tente noire et jaune. Il est installé sur des lignes plus puissantes de 345 kV.

Lorsque les oiseaux migrateurs, comme les balbuzards, volent près des lignes électriques, ces pare-oiseaux les aident à mieux voir les lignes électriques. En installant les pare-oiseaux au point le plus élevé, nous pouvons détourner les oiseaux pour qu'ils survolent ces lignes.

Ce n’est pas une tâche facile. Mais l'équipe est hautement qualifiée et concentrée sur la tâche à accomplir. Ils sont attachés pour assurer leur sécurité lorsqu’ils installent les pare-oiseaux sur les lignes.

« Il faut un peu de temps pour s'y habituer, en particulier les cinq ou dix premières minutes, mais après cela, on fait tout simplement notre travail », explique Shawn Mackinnon, monteur de lignes de transport sous tension.

Le pilote a une main ferme pour maintenir l’hélicoptère aussi immobile que possible pour la sécurité du pilote et du monteur de lignes sous tension. Le talent et la précision du pilote font une grande différence. L’équipe d'Énergie NB félicite le pilote Mike Maurice de Vortex Helicopters qui était aux commandes.

« L'une des plus grandes surprises a été la taille de la plateforme sur laquelle nous étions installés. Elle n'est pas beaucoup plus grande que le hayon d’une camionnette,» a déclaré Mackinnon. « Mais vous vous y habituez. Les vents sont généralement forts sur les marais de Tantramar, mais nous avons eu de la chance, car les vents étaient calmes cette journée-là. Le courant descendant des rotors ne nous dérangeait pas. Ça n'aurait pas pu aller mieux.»

Voulez-vous voir à quoi ressemblent ces travaux vus du ciel? Vous pouvez visionner la vidéo ci-dessous.

La semaine dernière, l'équipe a terminé l'installation de 3 200 pare-oiseaux en plus d'inspecter et d'entretenir 28 tours de transport. Faire ce travail par voie aérienne au lieu du sol minimise l'impact sur les terres humides, tout en permettant à l'équipe de travailler rapidement le long des lignes pour installer les pare-oiseaux.

Les autres monteurs de lignes sous tension qui ont travaillé sur le projet étaient Hunter Smith, Grant Donnelly et Jason McKellar. Notre surveillant Pat Daigle était satisfait du travail et a noté que les équipes ont vu des aigles à tête blanche, des aigles royaux et des balbuzards.

 

Les propriétaires du N.-B. voient un avenir prometteur pour les véhicules électriques

octobre 22 2019, 10:19

NB owners see bright future for electric vehicles

Betty et Veronica ne sont pas des rivales dans la famille Burgess.

Ces surnoms ont été donnés à deux véhicules électriques, soit une Chevrolet Bolt et une Chevrolet Volt qui transportent Bob et Darwin Burgess partout où ils doivent aller.

Depuis qu’ils ont acheté la première Chevrolet Volt au Nouveau-Brunswick en 2012, vous auriez du mal à trouver de plus grands passionnés de véhicules électriques.

Après s'être rendu compte qu'ils n'avaient dépensé que 1 000 dollars en essence après cinq ans avec leur Chevrolet Volt, ils ont doublé leur investissement et ont fait l’achat d’une Chevrolet Bolt en 2018.

Ces deux passionnés profitent de toutes les occasions pour promouvoir les avantages des véhicules électriques et des bornes de recharge auprès des autres conducteurs, ainsi qu’auprès des entreprises comme les entreprises de location de voitures, les hôtels et les restaurants. Les véhicules électriques peuvent jouer un rôle important vers un avenir énergétique plus durable pour le Nouveau-Brunswick et des propriétaires passionnés comme Bob et Darwin aident à mener cette charge.

Et ils ne sont pas seuls.

Les gens posent beaucoup de questions à Ellen Horsman lorsqu'elle recharge sa Nissan Leaf aux bornes de recharge. Lorsqu'on lui pose des questions sur son véhicule électrique, son visage s’illumine en expliquant toutes les fonctionnalités intéressantes offertes par son véhicule électrique et partage des conseils pour aider les gens à choisir la bonne voiture.  

Après 20 ans au volant de sa Saturn, l’enseignante à la retraite de Moncton avait besoin d'un nouveau véhicule. C’est alors que son fils est venu à sa rescousse avec le cadeau d’une Nissan Leaf entièrement électrique.

« Je souhaitais faire l’achat d’un véhicule entièrement électrique et mon fils avait de bons commentaires sur son expérience. Ma conscience environnementale m'a dit que ce serait un bon choix », explique Ellen.  

Elle espère qu'en partageant son expérience, elle encouragera les acheteurs potentiels à se pencher sur le coût total du cycle de vie d’un véhicule électrique.

Avec un véhicule entièrement électrique, vous n’avez pas besoin d’effectuer des vidanges d'huile, ni d’effectuer l’entretien de la transmission ou du système d'échappement. Le conducteur moyen peut économiser des centaines de dollars par an uniquement en besoins d’entretien, et que dire des économies de carburant. Les déplacements quotidiens de la famille Burgess totalisent environ 50 km et coûtent environ 1 $ par jour.

C’est ce genre d’économies qui a conduit Maurice Brun à envisager l’achat d’un véhicule électrique il ya six ans pour l’aider à gérer ses coûts pendant sa retraite. Il a passé trois ans à étudier le fonctionnement d’un véhicule électrique et est maintenant un très heureux propriétaire d’une Nissan Leaf depuis trois ans.

« Si j'avais été mieux informé sur les véhicules électriques à l'époque, cela aurait été une décision très facile à prendre.»

Maurice ne reviendrait jamais à un véhicule à essence, car les économies réalisées sont trop importantes. Il dit que son véhicule nécessite peu d'entretien et qu'il n'y a plus d'inconvénient maintenant que des bornes de recharge sont disponibles un peu partout.

« Je vois un avenir prometteur pour les véhicules électriques, déclare Maurice. Les prix baissent et l'autonomie augmente constamment. Ils sont silencieux, se conduisent bien et sont très économiques. Que peut-on demander de plus?»

Cliquez ici pour en savoir plus sur ces passionnés de véhicules électriques du Nouveau-Brunswick. 

Êtes-vous prêt pour un véhicule électrique? Vous pouvez recevoir un incitatif de 2 500 à 5 000 $ du gouvernement fédéral.

 

 

Journée nationale de reconnaissance des monteurs de lignes

juillet 10 2019, 11:29

National Lineworker Appreciation Day

Le 10 juillet est l'anniversaire du décès de Henry Miller, monteur de lignes et premier président   la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE) qui a été électrocuté au travail.

 L'Association canadienne de l'électricité propose le 10 juillet comme la Journée nationale de reconnaissance des monteurs de lignes pour souligner le travail important accompli par les monteurs de ligne comme Henry tous les jours au Canada.   

Les monteurs de lignes sont les personnes qui s'assurent que les Canadiens disposent du pouvoir dont ils ont besoin. Mais leur travail n'est pas facile. Le journal Globe and Mail a classé le travail des monteurs de ligne parmi les dix emplois les plus dangereux au Canada en 2019.

Ross Galbraith, agent d'affaires syndical de la section locale 37 de la FIOE au Nouveau-Brunswick, explique que cette journée commémore sa mort et rappelle les dangers auxquels sont confrontés les monteurs de lignes.

« Il est important de reconnaître le travail qu'ils accomplissent pour fournir une alimentation sûre et fiable.  Ils le font non seulement pendant les belles journées au ciel bleu, mais également pendant les périodes de mauvais temps. »

Nicole Poirier, directrice générale du Service à la clientèle, a déclaré que cette journée reconnaît également les équipes qui soutiennent nos monteurs de lignes. Les monteurs de lignes sont soutenus quotidiennement par des employés travaillant dans tous les domaines de l'entreprise, tels que les responsables des entrepôts, les ingénieurs, le service d'envoi, le service clientèle, les technologies de l'information et la comptabilité.  Il faut vraiment que toute l'équipe travaille ensemble pour que tout puisse bien se dérouler.

Le travail de lignes n'est pas pour tout le monde. Les monteurs de lignes sont des personnes spéciales qui travaillent avec de nombreux dangers et des déplacements constants.  Nous apprécions et remercions tous nos monteurs de ligne pour leur dévouement envers leurs communautés.

 

 

 

 

RSS

Commentaires récents

Messages récents

Archives

Catégories