Skip to main content
Cherchez Le menu
Blogue

7 façons d’économiser de l'énergie le jour de l'Action de grâces

octobre 6 2017, 11:07

7 ways to use less energy this Thanksgiving

De la dinde, de la farce et de bonnes pommes de terre; le jour de l'Action de grâces est une belle occasion de renouer avec sa famille et ses proches.Pendant que vous vous préparez et profitez de ce bon repas, vous pouvez économiser de l’énergie grâce à ces sept astuces qui feront le bonheur de vos invités et de votre portefeuille.

1. Votre fourneau va réchauffer certaines pièces de la maison, ce qui va vous permettre d'abaisser le thermostat de quelques degrés sans sacrifier votre confort.

2. Vous pouvez régler les paramètres de votre four à convection pour économiser du temps et de l'énergie.Le four à convection utilise des ventilateurs pour faire circuler l'air chaud autour de la nourriture.Cela vous permet de faire cuire vos aliments plus rapidement, tout en réduisant votre consommation d'énergie et l’usure sur votre four.

3. Vous pouvez également réduire l’usure sur votre four en faisant cuire des plats d'accompagnement en même temps que votre dinde, soit sur la cuisinière, dans une mijoteuse, dans le four à micro-ondes ou dans le fourneau à côté de la dinde!

4. Les casseroles et les plats en verre ou en céramique conservent mieux la chaleur et peuvent réduire le temps de cuisson et/ou les réglages de température.

5. Utilisez des couvercles sur vos plats pour une cuisson plus rapide.

6. Vous avez une grande famille ou plusieurs invités pour le repas?Vous pouvez envisager un repas-partage.Si chacun de vos invités apporte une ou deux plats, cela réduira votre consommation d’énergie.

7. Utilisez un lave-vaisselle certifié ENERGY STAR, car il utilisera moins d'eau que de laver la vaisselle à la main.Rincez les plats avant de les mettre au lave-vaisselle, cela vous évitera d’utiliser la fonction prérinçage.

Un amateur invétéré des VÉ voyage sans souci grâce au Réseau branché

septembre 11 2017, 16:19

EV gearhead finds worry-free travel with eCharge Network

En tant que passionné des voitures, j’adore partir en voyage. Cet été, j’ai voulu déterminer s’il était possible de voyager de Montréal (Québec) à Halifax (Nouvelle-Écosse) sans brûler une goutte d’essence. Au Nouveau-Brunswick, grâce au Réseau branché d’Énergie NB, j’ai pu facilement voyager dans toute la province, alimenté uniquement en énergie électrique.

L’un des arguments traditionnels contre les voitures électriques est que leur autonomie est limitée. Dans le passé, l’inquiétude au sujet de l’autonomie a exercé un effet dissuasif sur l’utilisation des véhicules électriques en raison d’une combinaison de petites batteries et le manque de bornes de recharge. 

Le Réseau branché d’Énergie NB, une série de bornes de recharge publiques pour voitures électriques stratégiquement placées dans des endroits populaires dans toute la province, résout facilement le problème du réseau de recharge. Ma voiture pour le voyage, un Chevrolet Bolt capable d’au moins 383 km sur une seule charge, a effacé tout soupçon d’inquiétude. Ensemble, ils ont fait une grande différence.

Mon premier arrêt pour effectuer une recharge fut à la station Shell située au Grey Rock Road, près de l’autoroute juste en dehors d’Edmundston. La borne de recharge du Réseau branché, dans un coin spacieux du stationnement, était de couleurs vives et facile à trouver. Il y a deux options de recharge offertes aux emplacements de bornes de recharge rapide du Réseau branché : une borne de recharge de niveau 2 qui peut prendre environ sept heures pour une charge complète, mais qui est parfaite pour un remplissage rapide lors de voyages plus courts et finalement, la borne de recharge rapide CC. Sachant que je devais traverser la province, j’ai choisi la borne de recharge rapide CC. Celle-ci peut remplir la batterie d’un véhicule électrique à 80 pour cent en environ une demi-heure.

De plus, la borne de recharge est conçue de façon conviviale. Avant de partir, j’ai téléchargé l’application du Réseau branché sur mon téléphone intelligent et j’ai rapidement ouvert un compte. Une fois ma borne de recharge choisie dans l’application et ma Bolt branchée, j’ai appuyé sur le bouton qui indiquait « Démarrer une session » dans l’application. En quelques secondes, la borne de recharge affichait le message « Prêt ». En poussant sur le gros bouton vert pour démarrer la borne de recharge, le bouton de démarrage a émis un son satisfaisant et le centre de messages de la Bolt a confirmé qu’il aspirait maintenant l’électricité du réseau électrique d’Énergie NB. Le processus est tout aussi simple qu’obtenir du gaz et payer à la pompe avec une voiture conventionnelle.

Énergie NB a fait un excellent travail en choisissant des emplacements pour son Réseau branché, car j’avais une vaste sélection d’endroits pour prendre une collation et utiliser le service Wi-Fi pour me rattraper sur mes courriels. Alors que j’attendais, un autre conducteur de véhicule électrique est arrivé à la borne de recharge et a utilisé la borne de recharge de niveau 2. Ce conducteur de véhicule électrique a utilisé sa carte du Réseau branché pour activer la borne plutôt que l’application. En jasant avec lui, il m’a indiqué combien il était satisfait des installations des bornes de recharge d’Énergie NB. Son avis possède un certain poids puisqu’il a parcouru plus de 100 000 km en trois ans avec son véhicule électrique.

Mes deux autres arrêts de recharge, aux Irving Big Stops près de Fredericton et de Salisbury, étaient tout aussi agréables et sans soucis. C’est par le plus grand hasard que l’emplacement des bornes de recharge de Salisbury est situé directement à côté d’un bar laitier. Des gâteries savoureuses et zéro émission ? C’est bel et bien une relation gagnante.

Le Réseau branché très réfléchi et bien présenté m’a permis de conduire facilement à travers le Nouveau-Brunswick dans une Chevy Bolt totalement électrique. En prenant les devants en matière de véhicule propre, Énergie NB prépare le terrain pour les Néo-Brunswickois qui envisagent d’acheter un véhicule électrique ou hybride, tout en veillant à ce que la province soit plus accessible aux propriétaires de voitures électriques.

Assurez-vous de consulter tous les détails du Réseau branché, en plus de la carte des bornes de recharge.

 

Habitant en Nouvelle-Écosse rurale, Matthew Guy s’est immergé dans la culture de l’automobile depuis au-delà de 30 ans et savoure l’idée d’une bonne promenade en auto. En tant que passionné des voitures, il aime beaucoup écrire au sujet de celles-ci.

Il a également fait voir ses œuvres dans les publications de wheels.ca, HybridCars.com, et dans le magazine CAA. Vous pouvez le retrouver sur Facebook et Instagram sous le nom Dude Drives Cars et sur Twitter au @matthewkguy

Des travaux d’amélioration d’isolation permettent à un couple de Beresford de réaliser d’importantes économies sur leur facture d’électricité

août 25 2017, 11:07

Insulation Upgrades help Beresford Couple save big on heating bills

En voyant leur première facture de chauffage en hiver après avoir déménagé au Nouveau-Brunswick, Linda Roy et son mari Jerry étaient étonnés de constater qu’elle était plus de 600 $. Déterminée de réduire leur facture de chauffage, Linda s’est mise à la recherche de façons d’améliorer l’efficacité énergétique de leur maison. C’est ainsi qu’elle est tombée sur le Programme écoénergétique d’isolation des maisons d’Énergie NB et a pensé qu’il pourrait leur venir en aide.

Après avoir fixé un rendez-vous pour une évaluation énergétique et avoir reçu une liste d’améliorations recommandées, Linda et Jerry ont travaillé de près avec Couture Builders and Renovators d’améliorer l’étanchéité partout dans leur maison, isoler leur sous-sol, et Maritime Refrigeration pour installer deux thermopompes sans conduits. Il est très important de choisir le bon entrepreneur ; Linda a trouvé de bons conseils sur la façon de le faire sur le site Web d’Énergie NB.

Lorsque les améliorations furent achevées, Linda et Jerry ont fait évaluer leur maison une deuxième fois. 

« Nous savions presque immédiatement à quoi nous attendre en ce qui concerne notre rendement financier du programme, a dit Linda. Les employés d’Énergie NB nous ont rassurés en nous disant que nous n’aurions plus de factures élevées comme celle de notre premier hiver. »

Les Roy ont constaté d’importantes économies de leurs coûts d’énergie. Ils ont reçu 2 698 $ en incitatifs d’Énergie NB. De plus, leur maison est beaucoup plus confortable et la qualité de l’air y est bien meilleure. Linda a une maladie chronique qui demande qu’elle garde sa maison à une température constante.  

 « Nous nous sommes procuré deux thermopompes, une à l’étage et une au sous-sol, ajoute Linda. Nous avons acheté la thermopompe à l’étage avant de faire placer l’isolation, ce qui a donné lieu à d’importantes économies. Toutefois, lorsque l’isolation fut placée, les économies furent encore plus importantes. Je dirais presque 70 % de façon globale. Je peux maintenant dormir confortablement, en été comme en hiver, et je suis certaine que ma maladie chronique sera plus facile à gérer grâce aux températures constantes. »

 

Qu’en est-il des factures de chauffage élevées ? Depuis qu’ils ont participé au Programme écoénergétique d’isolation des maisons il y a deux ans, Linda et Jerry n’ont pas reçu une facture de plus de 250 $.

Vous vous demandez où se situe votre maison par rapport aux autres? Prenez rendez-vous pour une évaluation énergétique de votre maison pour seulement 99 $. Vous recevrez une liste complète d’améliorations recommandées et des produits écoénergétiques gratuits, qui seront installés pour vous. Vous pourrez recevoir de l’argent pour vous aider à payer les coûts des travaux, et vous pourrez réaliser d’importantes économies pour des années à venir.  

Pour vous inscrire, visitez notre site Web, ou téléphonez-nous au 1 800 663-6272, puis appuyez sur le 5 pour les Services d’efficacité énergétique.

Que feriez-vous avec l’argent supplémentaire ? Visitez notre page Facebook et dites-le-nous pour courir la chance de gagner l’un de trois prix. Le concours est ouvert jusqu’au 25 août 2017.

Mesurage net de solaire: Plus qu’une idée de cervelle d'oiseau

août 24 2017, 11:15

Solar Net Metering: it’s not a birdbrained idea

La Réserve d'oiseaux de rivage et centre d'interprétation de Johnson's Mills est situéele long de la baie de Fundy, à environ huit kilomètres de Dorchester. Le centre est détenu par l’organisme non lucratif Conservation de la nature Canada, qui est dédié à la préservation des habitats naturels, des plantes et de la faune.

Le centre s’est procuré un réseau d'énergie solaire capable d'alimenter son installation.Lorsque le temps est nuageux et que le centre ne peut pas tirer suffisamment d’énergie du soleil, il utilise l'énergie du réseau électrique du Nouveau-Brunswick  dans le cadre du programme de mesurage net. Ainsi, le client peut produire sa propre électricité pour sa propre consommation tout en restant relié au réseau de distribution d'Énergie NB afin d'alimenter ses besoins en électricité quand sa tranche de production ne suffit pas.

« L’organisme de Conservation de la nature Canada considère qu’il est important d’alimenter ses installations avec de l'énergie solaire. Cela nous permet de protéger et de gérer les habitats fauniques, car nous voulons minimiser notre rôle en matière de changements climatiques,» explique la directrice du centre d'interprétation, Kerry Lee Morris-Cormier.

Le réseau solaire est composé de quatre panneaux solaires photovoltaïques à 250 Watts et d’un convertisseur d'énergie électrique. L’organisme non lucratif Éco-énergie (EOS) de Sackville a subventionné le réseau solaire à l’appui dela conservation d'énergie et des technologies d'énergie renouvelable.

« En réduisant notre empreinte carbone, nous avons un effet positif sur l'environnement,» a déclaré Mme Morris-Cormier.

« L’année dernière, nous avons réussi à atteindre une consommation énergétique nette zéro au centre d'interprétation. Il a fallu utiliser le réseau électrique lorsqu’il n’avait pas de soleil, mais nous avons économisé beaucoup d’énergie grâce à la puissance du soleil. C'est un excellent exemple de leadership et de gestion environnementale,» a déclaré J. P. Ouellette, spécialiste en matière d’énergie renouvelable chez Énergie NB.

L'objectif du centre d'interprétation est d’offrir aux oiseaux de rivage un endroit où se reposer pendant leur migration de l'Arctique canadien vers l'Amérique du Sud. Environ 100 000 oiseaux font escale à Johnson's Mills.À marée basse, la boue est une source d’alimentation riche en nutriments qui permet aux oiseaux d’accumuler une bonne couche de graisse.

Les oiseaux de rivage survolent l'océan pendant trois jours avant d'arriver en Amérique du Sud. Ces oiseaux ne peuvent pas nager. Il est donc très important qu'ils se reposent pendant leur séjour au mois d'août, et c'est la raison pour laquelle nous avons établi la réserve d'oiseaux de rivage et centre d'interprétation de Johnson's Mills.

« Nous avons transformé un vieux chalet des années 1950 en un centre d'interprétation pour surveiller les oiseaux pendant les mois d'été et pour informer le public sur la meilleure façon de visiter la région sans déranger les oiseaux,» explique Mme Morris-Cormier.

Le pouvoir des fleurs

juillet 24 2017, 14:48

Flower Power

Nous savons que nos clients s’intéressent aux sources d’énergie écologiques, particulièrement à l’énergie solaire. Énergie NB est donc à la recherche d’autres options d’énergie solaire, y compris la technologie smartflower.

La smartflower est actuellement sur le marché dans d’autres pays nordiques où les tendances météorologiques ressemblent à celle au Canada. Nous effectuons des tests sur le dispositif au Centre de conduite du réseau à Marysville afin d’apprendre s’il aura un bon rendement au Nouveau-Brunswick. La smartflower, le premier dispositif de ce genre au Nouveau-Brunswick, fournit de l’énergie au bâtiment pendant que nous mesurons sa production et son rendement.

« La smartflower constitue un nouveau développement intéressant qui représente une solution autonome pour les clients qui souhaitent investir dans l’énergie écologique pour compléter leur approvisionnement en énergie » a dit Tony O’Hara, dirigeant principal de la technologie et vice-président, Ingénierie.

La smartflower est plus compacte et plus attrayante que les panneaux solaires traditionnels. La surface de la smartflower suit le soleil pendant la journée, et lorsque le soleil ou se couche, ou s’il y a trop de vent, ses pétales se referment. Elle pourrait produire suffisamment d’énergie pour alimenter un chalet d’été.

Voilà qu’une forme de technologie possible qu’Énergie NB évalue afin de répondre aux besoins de nos clients. Nous visons à offrir de plus en plus de produits et services pour les Néo-Brunswickois qui souhaitent intégrer l’énergie écologique à leur ménage.

« Il est très important pour Énergie NB d’être un chef de file dans la promotion de sources d’énergie renouvelable. L’introduction de la smartflower n’est qu’un simple exemple de comment nous travaillons vers cet objectif » termine O’Hara.

RSS