Skip to main content
Cherchez Le menu
Blogue

Dans les coulisses du rétablissement du courant

mars 3 2021, 09:09

Behind the scenes of power restoration

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passe après que vous avez appelé Énergie NB pour nous signaler une panne de courant ? Si une panne survient pendant une tempête, soyez assurés que nous avons déjà consacré beaucoup de travail pour faire en sorte que la durée de la panne soit la plus courte possible pour nos clients. Dans cet article, et dans une série d’articles qui seront publiés au cours du mois, nous vous donnerons un aperçu de ce qui se passe dans les coulisses de nos efforts de rétablissement du courant.

 

Avant la tempête

Nous comptons 20 815 km de lignes, ce qui représente quatre fois la longueur du Canada. Il est donc très difficile de rétablir le courant après une tempête majeure. Nous surveillons donc continuellement la météo pour pouvoir nous préparer aux tempêtes et agir avant que les pannes ne se produisent.

Vous vous demandez peut-être : « comment pouvez-vous vous préparer si vous ne savez pas ce qui va se passer ? » Notre équipe travaille toute l’année pour minimiser les effets des pannes (p. ex. entretien de l’équipement, gestion de la végétation, surveillance météorologique et amélioration des logiciels) ; nous consacrons beaucoup d’efforts à l’entretien du réseau et au rétablissement du courant électrique.

Nous nous appuyons également sur les nouvelles technologies pour mieux nous préparer aux tempêtes. Notre équipe de planification aux situations d’urgence de Transport et Distribution surveille continuellement la météo ; à l’aide de divers outils, elle peut fournir une approximation du nombre de pannes et déterminer où celles-ci risquent de se produire.

Dès que nous observons le potentiel de pannes, nous évaluons s’il est nécessaire d’envoyer des équipes à titre préventif. C’est ce que nous appelons la « préparation ». Lorsque les équipes sont prêtes, elles sont affectées à des zones spécifiques et sont prêtes à se mettre au travail dès que la situation l’exige. Si un événement météorologique important est imminent, en plus de la préparation de nos équipes d’Énergie NB, nous mobilisons des équipes d’entrepreneurs supplémentaires dans les régions de la province où nous prévoyons les pires effets.

 

Efforts de rétablissement

La sécurité de nos clients et de nos employés est notre priorité absolue. Par conséquent, si une tempête sévit encore et que la visibilité et l’état des routes sont mauvais, il arrive que nos équipes ne puissent pas accéder aux dommages immédiatement. Néanmoins, dès que la situation est jugée sûre, nous mettons en œuvre nos plans de rétablissement du courant.

Notre objectif est toujours de rétablir le courant le plus rapidement possible en toute sécurité. Pour ce faire, nous devons établir des priorités. Pendant une panne, vous remarquerez peut-être que le courant est rétabli dans certaines zones avant d’autres ; c’est parce que des pannes peuvent être causées par de nombreuses défaillances. Lorsqu’il y a de nombreuses pannes, Énergie NB doit établir un ordre de priorité pour déterminer les pannes qui seront traitées en premier.

Nous affectons nos ressources au traitement des problèmes dans l’ordre d’importance suivant : d’abord, nous effectuons une vérification du réseau et réparons les dommages causés aux centrales électriques, aux lignes de transport et aux sous-stations. Ensuite, nous rétablissons le courant aux établissements de services essentiels tels que les hôpitaux, la police, les services d’incendie, les systèmes de communication et les systèmes de distribution d’eau. Parallèlement, nous cherchons à déterminer où nous pouvons effectuer les réparations qui permettront de rétablir le courant pour le plus grand nombre de clients en un minimum de temps, par exemple dans les logements à forte densité et les grands quartiers. Enfin, nous rétablissons le courant aux petits quartiers et aux clients individuels.

Il se peut que pendant les tempêtes, vous vous inquiétiez si vous ne voyez pas les équipes d’Énergie NB près de chez vous. Soyez assurés que cela ne signifie pas que nous ne travaillons pas au rétablissement de votre courant. Il se peut que les dommages au réseau de distribution qui causent votre panne soient loin de votre quartier.

Parfois, la cause d’une panne peut être difficile à localiser, ou encore, il peut être difficile à y accéder, ce qui peut avoir un effet sur le temps qu’il faut à nos équipes pour rétablir le courant. Dès que notre équipe évalue la cause d’une panne et entame le plan de réparation, notre site Web affiche une prévision du délai de rétablissement prévu du courant. Nous mettons à jour ces pages avec l’information provenant du terrain dès qu’elle est disponible. Dans certains cas, les délais de rétablissement prévus peuvent changer. Malgré tout, nos équipes continuent à travailler aussi efficacement et sûrement que possible jusqu’à ce que le courant soit rétabli pour tous nos clients.

Sauver des vies, un don à la fois

janvier 21 2021, 09:56

Saving Lives, One Donation at a Time

En raison d'un besoin de dons de sang ici au Nouveau-Brunswick et dans tout le pays, nous avons voulu mettre en lumière sur les employés qui font le don de la vie par l'intermédiaire de la Société canadienne du sang.

Le principal obstacle pour la plupart des nouveaux donneurs de sang est de surmonter leur peur des aiguilles. Lorsque Erik Matchett, employé de longue date d'Énergie NB, a commencé à donner du sang en 2014, il était un peu nerveux lui aussi.

« Ma femme ne pouvait pas croire que j'allais donner du sang », dit Erik en repensant à son premier don. « Ma famille me considère comme une sorte de poule mouillée quand il s'agit de douleur et de sang. Mais donner du sang n'était pas un problème ! »

Erik Matchett, un employé de changements organisationnels dans la région de Fredericton.

Le premier don s'est bien passé et Erik n'a jamais regardé en arrière. Il prévoit des dons réguliers et s'efforce d'amener un ami ou un collègue à chaque rendez-vous.

« Je pense qu'il est vraiment important de donner en retour », dit Erik. « Donner son sang n'est certainement pas pour tout le monde, mais ça marche pour moi. C'est vraiment significatif de savoir que mon sang pourrait aider à sauver la vie d'un compatriote du Nouveau-Brunswick. Un don en moyenne peut sauver trois vies ».

En tant que responsable de notre équipe d'apprentissage et de changement, Erik soutient ses collègues dans les mises à jour qui ont un impact sur les personnes, les processus et les équipements. Alors qu'Énergie NB travaille à la modernisation du réseau électrique, l'équipe d'Erik est plus occupée que jamais, aidant les employés à s'habituer aux nouvelles technologies et aux nouvelles façons de faire des affaires.

De même, Erik affirme que la Société canadienne du sang se modernise pour se tenir à jour.

« Ils ont développé cette formidable application mobile qui vous permet de suivre vos rendez-vous et les besoins urgents de dons », explique Erik. « Encore plus intéressant, l'application suit votre temps de saignement - le temps qu'il faut pour obtenir votre don - et vous assistez ainsi à des petites compétitions amicales entre les donateurs réguliers ».

Se sentant inspirée après avoir discuté avec Erik au sujet de son expérience, Jackie Leger, employée de l’équipe de Marketing et communications, a visité sang.ca pour vérifier l'admissibilité et s'inscrire à une prochaine clinique. Mais lorsqu'elle a entendu une annonce à la radio pendant la période des Fêtes pour solliciter des donneurs, elle a avancé son rendez-vous au 23 décembre.

« J'étais assez inquiète de m'évanouir », a déclaré Jackie. « Mais dès mon arrivée, le personnel m'a mis à l'aise et m'a expliqué les étapes nécessaires. Même avec des veines non coopératives dans mon bras droit, une infirmière talentueuse a pu obtenir la totalité du don de 450 ml de mon bras gauche. C'était assez incroyable de voir ce sac se remplir ».

Jackie Leger, employée de l’équipe de Marketing et communications dans la région de Saint John.

Du début à la fin, le premier don de Jackie a pris environ une heure, y compris les évaluations, le don lui-même et le suivi avant de rentrer chez elle. Elle dit avoir été surprise par le peu de douleur que lui a causé le processus de don.

 « Le petit test d'hémoglobine fait bien plus mal que la grosse aiguille », dit-elle. « Je me suis sentie un peu moins énergique que d'habitude dans les heures qui ont suivi mon don, mais plus que tout, je me suis sentie fière et heureuse de savoir que mon sang aidera ceux qui en ont besoin. C'est un moyen si rapide et si facile d'aider les autres - je ne sais pas pourquoi j'ai attendu si longtemps pour le faire ! ».

Erik et Jackie ont déjà programmé leurs prochains dons et invitent d'autres collègues à les rejoindre. Bien que COVID-19 ait eu un impact sur les niveaux de dons, ils se sont tous deux sentis très en sécurité grâce aux mesures de dépistage et aux protocoles de sécurité renforcés pour assurer la sécurité des donneurs, du personnel et des bénévoles.

Si vous souhaitez donner du sang, visitez sang.ca dès aujourd'hui pour trouver un établissement près de chez vous !

 

 

12 conseils simples pour économiser de l’énergie pour le travail et l’apprentissage à la maison

décembre 8 2020, 11:26

12 simple energy saving tips for working and learning from home

Pour plusieurs Néo-Brunswickois, ce sera le premier hiver que les membres de famille seront à la maison les jours de la semaine, qu’ils travaillent à distance ou qu’ils fassent de l’apprentissage virtuel.

Ce changement de mode de vie lié à la pandémie a eu plusieurs incidences, notamment des animaux de compagnie qui se sentent moins seuls et une augmentation de la consommation de produits alimentaires.

Le télétravail peut également aboutir à des factures énergétiques plus élevées que prévu puisque les gens sont plus souvent à la maison.

C’est pour cette raison que nous vous partageons ces 12 conseils simples pour économiser de l’énergie. Vous pouvez économiser de l’énergie et réduire vos factures en apportant de petits changements à la maison, et ce, tout en protégeant l’environnement.

Vous pouvez consulter ces conseils et d'autres renseignements en accédant au portail Mon Énergie sur notre site Web. Si vous êtes prêts à faire des mises à niveau de l’efficacité énergétique de votre maison, veuillez consulter les conseils et les incitatifs proposés dans le cadre de notre Programme éconergétique pour les maisons.

Gérez votre technologie

  1. Réglez votre ordinateur et votre écran pour qu’ils passent en mode veille ou hibernation après 20 minutes d’inactivité. Ces modes sont moins énergivores et ils permettent de garder les programmes ouverts pour votre retour au travail. Ne prenez pas la peine d’utiliser un économiseur d’écran puisqu’il consomme autant d’énergie qu’un ordinateur actif.
  2. N’oubliez pas d’éteindre votre ordinateur la nuit et les fins de semaine. Cela pourrait vous permettre d’économiser jusqu’au tiers des coûts énergétiques de votre ordinateur.
  3. Débranchez les dispositifs et les chargeurs lorsqu’ils ne sont pas utilisés, vous pouvez éviter de payer pour cette énergie supplémentaire. De nombreux dispositifs électroniques sont énergivores même lorsqu’ils sont éteints – ceci est connu sous le nom d’alimentation fantôme. Ceci comprend les dispositifs comme les télévisions, les plateformes de jeux, les imprimantes, les cafetières et les chargeurs pour téléphone cellulaire. Si la prise d’un dispositif est munie d’une boîte d’adaptateur rectangulaire qui reste chaude, c’est un signe que le dispositif consomme de l’énergie même s’il est éteint.
  4. Envisagez d’utiliser une multiprise pour les dispositifs qui sont difficiles à débrancher fréquemment. En appuyant sur l’interrupteur, vous pouvez facilement couper l’alimentation de plusieurs dispositifs à la fois, ce qui permet d’économiser du temps, de l’énergie et de l’argent.
  5. Optez toujours pour de l’équipement éconergétique lorsque vous faites l’achat de nouveaux produits pour le bureau à la maison.

Optimisez de votre éclairage

  1. Profitez de la lumière du jour pour réduire votre besoin d’éclairage artificiel. De plus, la lumière de jour est bonne pour la santé mentale et la productivité.
  2. Utilisez une lampe de comptoir de cuisine lorsque vous préparez le repas, ou une petite lampe pour lire, pour mieux éclairer la tâche à accomplir et économiser l’énergie. Bien que les ampoules de plafond puissent éclairer un espace, elles consomment souvent plus de lumière que vous n’en avez besoin. L’utilisation d’une lumière dirigée pendant le travail réduit également la fatigue des yeux.
  3. Remplacez vos ampoules par des ampoules à DEL pour réduire la quantité d’électricité consommée. Envisagez l’utilisation des ampoules intelligentes dotées d’une minuterie ou d’applications pour téléphone cellulaire pour personnaliser la couleur, la durée et la luminosité de votre éclairage.

 

Ajustez de votre chauffage

  1. Mettez un tricot douillet et essayez de réduire la température sur votre thermostat de quelques degrés. Vous pouvez économiser jusqu’à deux (2) pour cent sur vos factures de chauffage par le simple fait de réduire la température de votre thermostat d’un degré Celsius pendant huit heures. Un espace de travail plus frais peut également améliorer la vivacité.
  2. Faites fonctionner les ventilateurs de plafond à basse vitesse et en sens inverse pendant l’hiver, ce qui crée un courant d’air descendant qui renvoie l’air chaud accumulé près du plafond dans la pièce d’habitation.
  3. Vérifiez les filtres à air de votre système de chauffage et replacez-les s’ils sont sales. En fait, des filtres propres consomment moins d’énergie et réduisent la pression exercée sur votre système.
  4. Laissez le soleil réchauffer votre maison. Les fenêtres orientées vers le sud offrent le plus grand potentiel de gain de chaleur. Gardez les rideaux ouverts et les fenêtres dégagées afin de laisser entrer le plus de lumière possible.

 

 

 

Économisez de l’énergie avec des décorations des Fêtes écoénergétiques

décembre 3 2020, 10:58

Save energy with efficient holiday decorations

Beaucoup de Néo-Brunswickois préparent déjà leur maison pour les Fêtes – et nous ne pouvons pas vous blâmer – l’année a été difficile. À l’approche de la période des Fêtes, voici quelques façons utiles de devenir plus écoénergétiques et d’économiser de l’énergie cette année.

Si vous utilisez toujours des lumières traditionnelles plus anciennes, pensez à de passer aux DEL. Les diodes électroluminescentes (DEL) transforment la majeure partie de l’énergie qu’elles consomment en lumière visible plutôt qu’en chaleur.

Cela signifie que les lumières DEL des Fêtes consomment environ 85 à 90 % moins d’électricité que les ampoules traditionnelles. Elles durent jusqu’à 50x de plus, donc vous ne les remplacerez pas aussi souvent. Les lumières DEL des Fêtes vous feront aussi économiser de l’argent!

Combien? Cela dépend de la quantité d’éclairage que vous utilisez et du type de lumières que vous utilisiez auparavant.

Consultez cette comparaison des coûts *:

Lumières traditionnelles
43,66 $ par mois

Lumière DEL
]1,24 $ par mois

C’est 97 % de moins en coûts d’énergie!

*Comparaison fondée sur 6 séries de lumières fonctionnant 6 heures par jour pendant 31 jours.

Les minuteries sont un autre excellent moyen de gérer la consommation d’énergie de votre décor. Réglez une minuterie à l’épreuve des intempéries pour que vos lumières des Fêtes s’allument au crépuscule et s’éteignent au coucher.

Vous pouvez aussi trouver des options solaires pour les piquets d’entrée, les projecteurs et d’autres décorations, ce qui signifie qu’ils n’ajouteront rien à votre facture d’électricité et que vous n’aurez pas à vous soucier de faire passer des rallonges électriques!

Découvrez d’autres conseils simples sur les économies d’énergie pour votre maison..

 

 

Les arboristes de services publics améliorent la fiabilité

novembre 18 2020, 14:19

Utility Arborists Improving Reliability

En tant qu’experts en matière d’énergie, nous savons que nos clients comptent sur nous pour assurer une alimentation en électricité avec le moins de perturbations possible. Notre équipe d’arboristes de services publics joue un rôle important dans le maintien de la santé de nos lignes afin de réduire les pannes d’électricité.


La plupart des arboristes de services publics de notre région n’ont pas l’expérience de la coupe de palmiers en Floride après un ouragan de catégorie 1. Mais c’est exactement le genre d’expérience qui fait de Brad Daley un tel atout pour Énergie NB.

Avant de se joindre à l’équipe d’Énergie NB en tant que chef de la gestion de la végétation pour le service de Distribution, Brad a acquis son expertise auprès d’un entrepreneur en gestion de la végétation en Caroline du Nord, et auprès de la Florida Power and Light en tant qu’employé. Il faisait face presque tous les jours à des tempêtes et à des appels de détresse, ainsi qu’à de grandes tempêtes tropicales et à des ouragans.

Mise à part la fréquence des tempêtes, il dit qu’il y a de nombreuses différences entre le travail dans le sud et dans le Canada atlantique.

« Nous ne pouvons même pas comparer le nombre de personnes au Nouveau-Brunswick, dit Brad. Il y avait plus de résidents dans mon comté en Floride que dans tout le Nouveau-Brunswick, ce qui fait en sorte que les conditions de planification et de travail sont très différentes. De plus, les types d’arbres sur lesquels nous travaillons ont une incidence sur le plan de travail. La végétation du sud des États-Unis croît beaucoup plus rapidement qu’ici au Nouveau-Brunswick, de sorte que nos calendriers d’entretien sont différents. »

Brad dirige une équipe composée de surveillants de la végétation, d’agents de soutien, d’arboristes de services publics et d’entrepreneurs responsables de l’entretien des arbres autour de nos 27 000 kilomètres de lignes à haute et moyenne tension dans toute la province.

« Les gens pensent que dans mon rôle je dois détester les arbres, mais j’aime les arbres et je respecte la valeur qu’ils jouent dans nos collectivités, tant en matière de beauté que d’avantages environnementaux, dit-il. Nous ne faisons des coupes que lorsque nous en avons besoin — il s’agit d’équilibrer la fiabilité et ce qui est bon pour nos collectivités et nos clients. »

Originaire du Nouveau-Brunswick, Brad a grandi dans la pittoresque région de Miramichi et est un fier ancien du programme de gestion forestière de l’UNB. Comme c’est le cas pour beaucoup d’autres, ses racines au Nouveau-Brunswick l’ont appelé en 2013 pour être plus près de sa famille.

Il est fier de diriger une équipe talentueuse d’employés et d’entrepreneurs qui apportent leurs compétences et leur formation à un travail à risque élevé.

« Parfois, les gens supposent que nous ne faisons que pirater des arbres au hasard avec des scies à chaîne, dit-il. C’est pourquoi nous n’aimons pas qu’on nous appelle des “tondeurs d’arbres”. Nos employés et nos entrepreneurs sont des experts dans leur domaine, et bon nombre d’entre eux ont une formation en biologie des arbres et sont des arboristes certifiés par la Société internationale d’arboriculture (ISA). Nous nous occupons des organismes vivants et respiratoires et nous offrons une formation et des tests approfondis pour nous assurer que nous faisons ce qu’il faut pour notre province. »

Vous voulez en savoir plus sur la façon dont nous entretenons les arbres près des lignes électriques ? Visitez www.energienb.com/entretiendesarbes. Vous y trouverez des vidéos sur ce travail important visant à prévenir les pannes de courant et un formulaire d’accès à l’entretien des arbres pour votre maison ou votre entreprise.

RSS

Commentaires récents

Messages récents

Archives

Catégories