Skip to main content
Cherchez Le menu
Blogue

Les employés de Lepreau ont amassé 2 850 $ pour le Bobby’s Hospice, dans la grande région de Saint John

septembre 7 2018, 10:10

Lepreau employees raise $2,850 for Bobby’s Hospice of Greater Saint John

Le 4e tournoi annuel de balle lente à la mémoire de Doug Wallace a eu lieu le 11 août à Saint John. Ce tournoi de est une initiative de collecte de fonds organisé par le personnel de la centrale nucléaire de Point Lepreau à la mémoire de Doug Wallace, membre syndical bien connu et employé de longue date chez Énergie NB.

Huit équipes composées d’employés d’Énergie NB et de membres de la communauté ont participé au tournoi, amassant un total de 2 850 dollars pour Bobby’s Hospice dans la région du Grand Saint John.

L’équipe de Protection a remporté le tournoi et l'équipe d’Exploitation a terminé en deuxième place.

L’équipe de Protection a remporté le tournoi - Rangée arrière de gauche à droite: Anna-Marie Adams, Keith Garnett, Dylan Jones, Vinnie Hosford, Shannon Tapper, Chris Dempsey, Vance Crozier Rangée du bas de gauche à droite : Katrina MacKinnon, Joe Mahoney, Litsa Dares, Keri Savoie​

L'équipe d’Exploitation a terminé en deuxième place -Rangée arrière de gauche à droite: Glen Beers, Carolyn Davis, Ted McWilliams, Marc Myles, Darren Logan, Ashley Logan, Dwayne Logan Rangée du bas de gauche à droite: Katelyn Denton, Randy O'Donnell, Amy Raynes et à l’avant plan le préposé aux bâtons Nicholas O'Donnell (9) Absents : Preston Boulos, Randy Davis​

Les employés d’Énergie NB, Randy O’Donnell et Adrice Bordage, ont organisé le tournoi.  « Nous sommes très fiers d’avoir organisé cet événement et nous sommes impatients de le refaire l’année prochaine», a déclaré Randy.

Bobby's Hospice est un foyer de soins palliatifs qui offre des soins médicaux 24 heures par jour et soutien les personnes atteintes d'une maladie en phase terminale, ainsi que les personnes qui ont perdu un être cher.​

Autonomie pour la prochaine génération — Carolyn Campbell aide les femmes du Nouveau-Brunswick à découvrir les avantages des carrières en STGM

mars 8 2018, 10:50

Empowering the next generation – Carolyn Campbell helps NB women discover the joy of STEM careers

En parlant avec Carolyn Campbell, on constate qu’elle a visiblement une vocation familiale, et qu’elle comprend bien les avantages d’un modèle positif alors qu’elle élève sa jeune fille, surtout dans le cadre de son travail.

Carolyn est spécialiste de l’environnement à la centrale nucléaire de Point Lepreau. En 2007, après avoir vécu trois ans en Ontario, elle est retournée au Nouveau-Brunswick pour sa famille. Elle habite maintenant à Saint John, où elle a grandi.

« C’était difficile pour moi d’être loin de ma famille, dit-elle. Maintenant que je suis moi-même une maman, je ne pourrais imaginer être loin de ma famille. Je ne pourrais jamais survivre sans leur soutien. »
C’est son rôle à la Commission canadienne de sûreté nucléaire qui l’a poussée à retourner chez elle, où elle a commencé à travailler de près avec les employés de la centrale de Point Lepreau. Un an plus tard, après avoir pris une courte pause de l’industrie nucléaire, Carolyn est de retour dans le domaine, cette fois en tant qu’employée d’Énergie NB. Aussitôt revenue, elle savait que c’était le bon choix.

« Depuis que j’ai commencé — en fait, depuis le jour de mon entrevue — je me sentais comme si je revenais chez moi et j’étais entourée par ma famille, constate-t-elle. Tout le monde veut que l’on réussisse. Que l’équipe réussisse. C’est un sentiment que je n’ai jamais ressenti avant dans un milieu de travail. C’est très spécial. Et ce sont les gens qui font que Point Lepreau est un excellent endroit où travailler. »

En tant que spécialiste de l’environnement, Carolyn veille à ce qu’Énergie NB respecte ses engagements réglementaires sur le plan environnemental par la collecte et l’analyse de données, qu’elle présente dans les rapports mensuels et annuels. Elle aide également les groupes de travail à comprendre les risques environnementaux potentiels liés à leur travail, et travaille avec eux pour atténuer ces risques. Carolyn passe beaucoup de temps sur le terrain à la centrale nucléaire de Point Lepreau pour s’assurer que nous prenons les mesures appropriées en ce qui concerne la protection de l’environnement.

Elle assure la liaison avec les organismes réglementaires, notre siège social, et parfois d’autres installations d’Énergie NB afin de mieux comprendre les règlements provinciaux et fédéraux. Elle transmet ensuite les renseignements sur ces règlements aux personnes appropriées.

Lorsqu’elle n’est pas au travail, Carolyn aide la prochaine génération de femmes au Nouveau-Brunswick à découvrir les avantages des carrières en sciences, en technologies, en génie, et en mathématiques (STGM). Elle agit en tant que conseillère pour Compétences Canada, et elle fait des présentations dans les écoles secondaires dans le cadre de son rôle de bénévole pour l’Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Nouveau-Brunswick (APEGNB).

« Les carrières en STGM sont en plein essor. Le fait qu’il y a des femmes au Nouveau-Brunswick qui travaillent dans ces domaines montre aux jeunes filles que c’est possible d’en faire de même. Elles voient que c’est un objectif réalisable pour elles, et qu’elles sont capables de faire n’importe quoi si elles s’y mettent. C’est ce que je répète le plus souvent possible à ma fille de sept ans. Les femmes et les jeunes filles ont d’excellentes idées, et beaucoup d’entre elles ont des intérêts qui s’alignent avec les domaines de STGM, auxquels elles pourraient grandement contribuer. »

Carolyn croit qu’il est important de partager des histoires comme celle-ci — les gens cherchent d’autres gens qui leur ressemblent.

« Plus les gens partagent leur histoire, plus il y a de chance que quelqu’un se sentira touché par cette histoire et prendra conscience qu’il ou elle peut accomplir des choses semblables. »

La vivacité d'esprit d’un employé d'Énergie NB est soulignée alors qu’il a tiré une femme de sa voiture renversée, lui sauvant la vie

novembre 28 2017, 10:49

NB Power employee recognized for pulling woman from overturned car, saving her life

En septembre, lors d'une journée de travail ordinaire à la centrale nucléaire de Point Lepreau, quelque chose d'extraordinaire est arrivé à Keith Whitebone - il est devenu un héros.

Alors qu’il voyageait sur l'autoroute de Musquash, du coin de l’œil, lui et un collègue ont repéré une voiture sur son toit dans le fossé, l'eau remontant le côté de la voiture. Keith a rapidement arrêté sa voiture sur l’accotement et il a sauté à l’action.

« Un sentiment de calme m’est survenu et je savais exactement ce que je devais faire », a déclaré Keith.

Cherchant quelque chose pour aider, Keith a trouvé une grosse roche qu'il a utilisée pour briser la vitrine arrière de la voiture. Il a alors rampé à l’intérieur de la voiture. C’est là où il a retrouvé une dame suspendue à l’envers par la ceinture de sécurité.

« Lorsque j’ai retrouvé la dame à l'envers dans l’eau allant de quelques centimètres à trois pieds de profondeur, j’ai pensé quel malheur si elle avait survie le capotage de son véhicule pour ensuite périr d’une noyade, a ajouté Keith. Je ne pouvais pas laisser cela se produire. »

Il a pu la libérer de sa ceinture de sécurité et l'a soigneusement aidée à sortir de la voiture par la fenêtre arrière. Une fois sortie de la voiture, Keith s'est assis à ses côtés sur le sol marécageux et l'aida à rester calme et à l'aise pendant qu'ils attendaient les secours d'urgence.

La candidature de Keith fut présentée pour un prix de reconnaissance de sécurité par ses collègues de la centrale nucléaire de Point Lepreau. De plus, il a reçu une plaque du comité mixte de santé et de sécurité de la centrale pour un prix d'excellence en sécurité pour ses actions.

Maintenant, juste un peu plus d'un an plus tard, Keith reçoit d’autre reconnaissance - cette fois, au niveau national pour avoir sauvé la vie de cette femme. Le 15 novembre à Toronto (Ontario), il a reçu le prix de sauvetage de l'Association canadienne de l'électricité (ACÉ). Les prix sont un événement annuel qui reconnaît publiquement et célèbre les actes de sauvetage incroyables.

« La reconnaissance est appréciée mais pas nécessaire », a déclaré Keith. Je donnerais ma vie pour un parfait inconnu.

Keith n’est pas seul à recevoir le prix de sauvetage. Trevor Munn, un collègue d’Énergie NB qui travaille à Marysville a également remporté ce prix prestigieux à Toronto.

Au barbecue annuel du Comité mixte d’hygiène et de sécurité, Trevor s’est rendu compte que quelque chose n’allait pas avec l’un de ses collègues ; ce dernier était en train de s’étouffer. Sans hésiter, Trevor a passé ses bras autour de son collègue pour effectuer des poussées abdominales afin de déloger la nourriture prise dans sa gorge. Après quelques minutes, la nourriture s’est délogée ; Trevor avait sauvé son collègue.

Nous sommes fiers de ces employés qui sont allés bien au-delà des attentes pour aider une autre personne.

Pour en savoir plus sur les prix de l’Association canadienne de l’électricité et pour consulter la liste complète des gagnants.

Nouveau programme d'arboriculture de services publics au Canada atlantique

mai 4 2017, 10:42

Get to Know Atlantic Canada’s First Utility Arborist Program

Le Maritime College of Forest Technology (MCFT) a lancé un nouveau programme d'arboriculture de services publics au mois de février à Fredericton. Ce programme est une coentreprise avec MCFT, l'équipe de gestion de la végétation de Distribution d'Énergie NB et Arboriculture Canada Training and Education Ltd.

Les diplômés de ce programme complètent plus de 1 000 heures d’enseignement au cours du programme de deux ans, finissant avec un diplôme en arboriculture de services publics en 2019 avec plus de dix certificats distincts (comme un certificat d'opérateur de tronçonneuse, un certificat d'applicateur d'herbicides et un certificat d'opérateur VTT pour n'en nommer que quelques-uns ).

L'objectif principal de ce programme est de fournir une main-d'œuvre hautement qualifiée et axée sur la sécurité à une industrie qui lutte pour recruter et retenir des travailleurs. Ces personnes doivent suivre plusieurs étapes pendant la phase d'admission pour s'assurer qu'elles soient les mieux adaptées à cette carrière, y compris un outil d'évaluation des candidats en ligne appelé Talent Sorter.

Les « coupeurs d’arbres » de demain seront appelés plus précisément « arboristes de services publics agréés », puisqu'à Énergie NB et MCFT ont demandé la désignation commerciale et la reconnaissance de l’arboriculture de services publics comme profession désignée dans la province du Nouveau-Brunswick. Les coordonnateurs de programme ont travaillé en étroite collaboration avec des homologues de l'Ontario et de la Colombie-Britannique (où l’arboriculture de services publics est déjà une profession désignée) pour concevoir le curriculum et se diriger vers l'objectif de la certification de sceau rouge.

 

Le programme comprend des cours tels que les sciences de l'arboriculture, les pratiques et l'orientation des pratiques de travail sécuritaires d'Énergie NB, la théorie et la sensibilisation de l'électricité, les communications et une gamme complète de cours techniques en arboriculture offerts par Arboriculture Canada Training and Education Ltd, leaders canadiens dans le domaine de l'arboriculture. Ces étudiants seront formés sur des techniques appropriées de gréement des arbres à la fois sur le sol et en altitude.

Ce programme est le premier de son genre dans le Canada atlantique et a été présenté dans Atlantic Forestry Review  (article intitulé Clearing the Lines) et le périodique MacLean.

Après des efforts de recrutement infatigables dans un délai relativement court, 28 étudiants (27 natifs du Nouveau-Brunswick, un natif de l'Ontario) sont inscrits au programme et commenceront l'un des deux stages de travail en juin avec un entrepreneur en végétation d’Énergie NB. Ils travaillent actuellement avec diligence dans la salle de classe pour se préparer à leur premier stage de travail, en apprenant des principes de gestion de la végétation, de la théorie électrique, de l'identification et de la biologie des arbres, des méthodes d'élagage, d'abattage et d'écaillage.

Cela représente un progrès important dans le niveau de formation et de professionnalisme dans l'industrie, avec 28 individus dynamiques et engagés qui sont disposés à investir (financièrement et dans le temps) pour s'inspirer d'un but de travailler et de vivre au Nouveau-Brunswick.

 

Tempête de verglas – Un grand merci à nos clients

février 7 2017, 09:00

Ice Storm 2017 – A thank you to our customers

Au nom de tous les employés d'Énergie NB qui ont travaillé sur le rétablissement du courant suivant la tempête de verglas qui a frappé notre province il y a deux semaines, je tiens à remercier nos clients pour leur patience et leur soutien extraordinaire. Après deux semaines de travail acharné de la part de tous nos employés et d'entreprises d'électricité en vertu d'accords d'aide mutuelle, tous nos clients touchés par les tempêtes sont désormais branchés à notre réseau électrique.

Les dégâts causés par cette tempête sont parmi les plus importants que notre Société ait connus. Des poteaux sont tombés sous le poids de la glace dans la Péninsule acadienne, et des arbres recouverts de glace sont entrés en contact avec des kilomètres de lignes électriques à Moncton et dans le comté de Kent. Les travaux effectués par nos équipes étaient très complexes. Les mauvaises conditions météorologiques n'ont fait qu'ajouter aux défis confrontés par nos équipes pour rétablir le courant à nos clients aussi sûrement et rapidement que possible.

Nous sommes reconnaissants envers les entrepreneurs et les entreprises d'électricité en vertu d'accords d'aide mutuelle qui nous ont aidés. Nous remercions sincèrement le premier ministre Brian Gallant, les dirigeants municipaux, le personnel et les bénévoles de l'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick, la Croix-Rouge canadienne et les Forces armées canadiennes qui ont fait preuve de leadership et ont pris soin des clients dans leurs communautés. Nous tenons également à souligner les centaines de bénévoles qui ont réconforté les sinistrés et ont  servi de la nourriture dans les refuges et les centres de réchauffement. Ces bénévoles se sont également déplacés pour rendre visite aux gens chez eux afin de s'assurer qu’ils étaient en sécurité.

Ces deux dernières semaines ont été très difficiles pour nos clients et nos employés. J'ai passé une semaine dans les régions touchées par la tempête et j'ai été inspiré par la collaboration et la bonne volonté des gens du Nouveau-Brunswick. Tout le monde a travaillé ensemble pour s'assurer que nos clients étaient en sécurité et à l'aise. Nos équipes ont été bien nourries, reposées et prêtes à rétablir le courant dans des conditions difficiles.

Je tiens à remercier sincèrement tous ceux qui nous ont soutenus. Je sais que nos équipes sont très reconnaissantes des paroles aimables et des marques d'appréciation qu’elles ont reçues.

Nous avons encore des équipes qui travaillent dans la Péninsule acadienne qui est encore aux prises avec  les répercussions persistantes de ce système météorologique. Nous allons continuer de travailler dans les régions les plus touchées, tout en veillant à ce que notre infrastructure demeure solide.

Au cours des prochaines semaines, nous allons prendre le temps d’examiner les efforts que nous avons accomplis afin de nous améliorer pour d’autres événements éventuels, comme nous l’avons toujours fait. 

L'hiver n'est pas encore fini. Nous allons continuer de surveiller les prochains événements météorologiques afin de nous assurer d'être prêts et de garder nos clients au chaud et en sécurité.

Encore une fois, nous vous remercions du fond du coeur.

Président-directeur général d'Énergie NB

Gaëtan Thomas

RSS